Enora Malagré, le 22 mai 2016.
Enora Malagré, le 22 mai 2016. — SIPA

SANTE

Semaine de lutte contre l'endométriose: Enora Malagré se confie sur sa maladie

L'animatrice avait révélé sa maladie en direct sur le plateau de «Touche pas à mon poste» 17 février...

« J’avais des douleurs à tomber par terre et qui frôlent l’évanouissement. […] ne pas pouvoir se lever de chez soi pendant quasi 24 heures voir 48 heures, c’est incroyable. » Lors de l’émission Allô Europe 1 présentée par Helena Morna, Enora Malagré s’est confiée sur l’endométriose dont elle souffre.

A l’occasion de la semaine de prévention et d’information sur cette maladie, qui se tient jusqu’à ce dimanche, la chroniqueuse a notamment évoqué avoir fait «plusieurs fausses couches » et dû prendre des médicaments très forts pour supporter la douleur.

« On oscille entre grandes douleurs et états léthargiques »

« Je ne devrais pas le dire mais on est tenté de prendre des opiacés très forts, des choses à base de morphine et on oscille entre grandes douleurs et états léthargiques », a indiqué l’animatrice, qui avait révélé avec émotion sa maladie le 17 février dernier sur le plateau de Touche pas à mon poste.

Pour rappel, l’endométriose toucherait plus d’une femme sur dix et serait également à l’origine de troubles de la fertilité chez celles qui en souffrent.

>> A lire aussi : L'actrice Laëtitia Milot s'engage contre l'endométriose