La mère de Paris Hilton persuadée que Jennifer Aniston est enceinte

HOLLYWOOD Et elle n’hésite pas à le dire sur Twitter…

20 Minutes avec agences

— 

Jennifer Aniston à la soirée Vanity Fair des Oscars
Jennifer Aniston à la soirée Vanity Fair des Oscars — WENN

Kathy Hilton, la mère de Paris Hilton, a soulevé quelques interrogations lundi en tweetant que Jennifer Aniston est enceinte. Elle a aussi ajouté qu’elle attendait une fille. « Jennifer Aniston est tellement radieuse ce soir, je vous le dis, elle attend une petite fille. A 100 % !!!! », a-t-elle écrit.

Cependant, elle a effacé son post peu de temps après. Comme le confirme E ! News, l’actrice de Friends n’est pas enceinte et en plus, elle ne connaîtrait même pas Kathy Hilton, qui ne s’est pas fait que des amis avec son tweet. « Honte à elle. C’est tellement méchant », a notamment commenté une source à la publication.

Le ras-le-bol de Jennifer Aniston

Ce n’est pas la première fois que des spéculations font surface concernant une grossesse potentielle de Jennifer Aniston. L’actrice a fini par pousser un coup de gueule justifié, implorant qu’on la laisse tranquille et qu’on arrête de scruter les moindres changements de son corps dans une longue tribune publiée par le Huffington Post, intitulée For the Record (pour info, en français).

>> A lire aussi : Jennifer Aniston en a assez des rumeurs sur sa prétendue grossesse

« Pour votre information, je ne suis pas enceinte. Ce que je suis, c’est saoulée, avait-elle écrit. Je suis saoulée d’être scrutée, et saoulée que l’on humilie mon corps chaque jour sous couvert de "journalisme", du "Premier Amendement" et des "news people". Chaque jour, mon mari et moi sommes harcelés par des douzaines de photographes agressifs qui nous épient à la maison, qui font des efforts choquants pour obtenir n’importe quelle photo, même si ça signifie nous mettre en danger nous, ou les malheureux passants qui se trouvent à côté de nous. »

Espectacular #jenniferaniston

A post shared by ¿Qué peli vemos hoy? (@quepelivemoshoy) on

Elle s’était ensuite expliquée dans la presse. « On a humilié mon statut marital ; on m’a humiliée pendant mon divorce ; on a pointé du doigt mon manque d’amis ; mes tétons ont été source de moqueries. Pourquoi regardons-nous les femmes par ce prisme particulier qui nous divise ? Pourquoi écoutons-nous cela ? Je me suis dit "J’ai travaillé trop dur dans ma vie et au cours de ma carrière pour être réduite à un être humain triste et sans enfant" », avait-elle confié dans l’édition américaine du magazine Marie Claire.