Emma Thompson explique son retrait de la suite de « Love Actually »

CINEMA La mort d’Alan Rickman est trop récente…

20 Minutes avec agences

— 

Emma Thompson à Londres
Emma Thompson à Londres — Lia Toby/WENN.com

Emma Thompson est toujours très affectée par le décès d’ Alan Rickman, qui jouait son mari infidèle dans Love Actually il y a 14 ans.

>> A lire aussi : «Love Actually»: Emma Thompson ne participera pas à la suite

D’un commun accord avec le réalisateur du film, Richard Curtis, elle ne participera pas à la suite tournée en ce moment et qui donnera lieu à un court-métrage de 10 minutes diffusé par la BBC lors du Comic Relief, l’émission caritative produite à l’occasion du Red Nose Day.

L’histoire du couple que les deux acteurs formaient ne sera pas mise en scène. « Richard m’a écrit pour me dire : “Chérie, on ne peut pas t’écrire un truc, à cause d’Alan” et j’ai dit ”oui, évidemment, ce serait triste, trop triste” », explique-t-elle comme le rapporte le Telegraph.

Trop de peine

Pour l’actrice, ce n’est pas possible de reprendre son personnage sans Alan Rickman. « C’est trop tôt. C’est complètement normal, parce que c’est pour le Comic Relief et il n’y a absolument rien de drôle au fait d’avoir perdu ce bon ami, il y a à peine un an, ajoute-t-elle. On y a beaucoup pensé, mais ça ne nous semblait pas juste de faire revivre les personnages très amusants de Bill Nighy, Hugh Grant et Liam et tout ça… C'est fantastique, mais qu'auraient-ils fait ? Ils seraient tous les deux en thérapie maintenant, et je serais dans une espèce de salle d'hôpital. C’était vraiment la bonne décision. » Alan Rickman est décédé d’un cancer du pancréas le 14 janvier 2016.

Ce nouveau volet de Love Actually sera diffusé le 24 mars prochain sur la BBC. Les autres acteurs, dont Hugh Grant, Bill Nighy ou encore Rowan Atkinson, ont répondu présents pour reprendre leurs rôles et donner des nouvelles de ces couples 14 ans après.