Robin Thicke ne pourra pas voir son fils tout seul

MUSIQUE Le chanteur se dispute actuellement la garde de son fils avec son ex-femme…

20 Minutes avec agences

— 

Robin Thicke à Los Angeles
Robin Thicke à Los Angeles — Apega/WENN.com

Robin Thicke va devoir se battre pour son fils. Au début de l’année, son ex-femme, Paula Patton a réclamé la garde de leur fils Julian, 6 ans, parce que l’enfant se serait plaint des fessées que lui donnait son père.

>> A lire aussi : Paula Patton accuse Robin Thicke de l’avoir frappée

Des vieilles histoires de violences conjugales

Alors qu'un premier juge a refusé, elle a ressorti de vieilles histoires de violences conjugales et d’addiction. Depuis, Robin Thicke n’a plus le droit de voir son fils seul. Une mesure à laquelle il a tenté de s’opposer.

Cookies after first day of first grade! Big boy

A photo posted by Robin Thicke (@robinthicke) on

Après un rendez-vous devant le juge cette semaine, celui-ci lui a refusé tout droit de visite non supervisée. « Robin veut passer le plus de temps possible avec Julian, et ça l’embêtait que le superviseur cherche à raccourcir son temps de visite, donc il a demandé à en changer, mais on le lui a refusé », a confié une source à People.

Rendez-vous à la fin du mois

Robin Thicke -qui affirme dans son dossier ne pas « avoir besoin de superviseur » parce qu’il n’a « jamais rien fait pour faire du mal à Julian » - va devoir attendre la fin du mois pour avoir une chance de plaider à nouveau sa cause. En effet, le mois dernier, le juge lui avait imposé ce régime de garde jusqu’au 24 février, date à laquelle il acceptera peut-être de revenir sur le cas du chanteur. Mais Paula Patton a dévoilé le mois dernier que son ex-mari l’avait bousculée violemment lors du festival de Canne en 2013, avant de se montrer particulièrement exécrable avec son fils sur le tournage de Warcraft.

Baby and Daddy Werewolves

A photo posted by Robin Thicke (@robinthicke) on

Il faudra donc attendre le 24 février pour connaître le sort de Robin Thicke.