Piratage de photos de stars nues: Le hacker de Jennifer Lawrence condamné à 9 mois de prison

PEOPLE Il avait publié des photos de l’actrice nue…

20 Minutes avec agences

— 

L'actrice Jennifer Lawrence
L'actrice Jennifer Lawrence — WENN

Jennifer Lawrence a vu son intimité exposée au grand jour et sans son consentement en 2014 dans ce qu’on appelle depuis le scandale des photos hackées. Les investigations ont porté leurs fruits et après la condamnation de Ryan Collins, l’un des hackeurs, en octobre dernier, c’est au tour d’un certain Edward Majerczyk d’avoir été condamné comme le rapportent plusieurs médias, dont le Guardian.

Il a écopé de neuf mois de prison, après avoir accepté de plaider coupable. Il a également été condamné à payer 5.700 dollars (environ 5.300 euros) à une victime qui a souhaité garder l’anonymat dans cette affaire. Des stars comme Kate Upton ou Ariana Grande ont également été victimes de fuite de leurs photos privées.

>> A lire aussi : Photos de stars nues: le FBI et Apple enquêtent sur la fuite

Tout un système jugé

Edward Majerczyk a été jugé coupable d’avoir mis en place un système de hameçonnage assez courant. Il a envoyé pas moins de 300 e-mails en se faisant passer pour le fournisseur d’accès à Internet. Dans son courriel il demandait le nom d’utilisateur et le mot de passe des abonnés. Cela lui a permis d’accéder à près d’une trentaine de comptes iCloud de personnalités, dont celui de Jennifer Lawrence. Il n’était pas accusé d’avoir posté ou vendu des images.

>> A lire aussi : Photos nues dévoilées: Jennifer Lawrence confirme leur authenticité

Le scandale des photos volées a été très dur pour Jennifer Lawrence. L’actrice avait donné peu après une interview dans Vanity Fair où elle comparait les publications illégales de ses photos à un viol. « C’est mon corps, et ça devrait être mon choix, et le fait que ça ne soit pas mon choix est absolument dégueulasse. Je ne peux pas croire que nous vivons dans ce genre de monde », avait-elle déclaré.