Le garde du corps de Kim Kardashian prend enfin la parole

PEOPLE Il se faisait discret depuis l’agression de la star…

20 Minutes avec agences
— 
Pascal Duvier, Kim Kardashian et Kanye West quelques jours avant l'agression
Pascal Duvier, Kim Kardashian et Kanye West quelques jours avant l'agression — WENN

Le garde du corps de Kim Kardashian a donné sa première interview après le braquage survenu en octobre dernier dans l’hôtel de la star. Pascal Duvier, qui avait été critiqué par une partie des internautes qui lui reprochaient de ne pas avoir fait correctement son travail, a tenu à répondre.

« Je n’aime pas perdre mon temps avec des "si"… De bonnes et de mauvaises choses arrivent. La vie est une réaction en chaîne de décisions et d’actions, vous ne pouvez pas décider de changer seulement certaines choses sans que ça affecte le reste », a-t-il confié au cours d’une interview avec Fairfax Media.

Pascal Duvier reste flou

Le soir du drame, Pascal Duvier n’était pas aux côtés de Kim Kardashian, restée seule à l’hôtel, mais avec ses deux sœurs, Kendall Jenner et Kourtney Kardashian, qui étaient de sortie.

>> A lire aussi : Six nouveaux suspects mis en examen, dont le «cerveau» présumé

Depuis, plusieurs médias affirment que Kim Kardashian et Kanye West l’auraient renvoyé, en profitant pour étendre leur équipe de sécurité.

This guy is always in my shot!

A photo posted by Kim Kardashian West (@kimkardashian) on

Le garde du corps n’a pas souhaité commenter les rumeurs. « C’est une question qui revient souvent et pour être honnête, peu importe si je travaille ou non (pour Kim et Kanye)… Le client devrait être celui qui répond à cette question. Je me concentre sur de nouveaux défis, de nouvelles offres avec des clients existants ou nouveaux », a-t-il ajouté.

Un état d’esprit dont il faisait déjà part il y a quelques jours avec ses abonnés sur Instagram. « Une route peut être fermée, mais comme vous pouvez le voir derrière moi, il y a toujours une voie qui s’ouvre », écrivait-il en commentaire d’une photo de lui prise à Paris, la ville où Kim Kardashian a été agressée.