Taylor Swift veut que sa maison soit reconnue au patrimoine culturel

20 Minutes avec agences
Taylor Swift lors des CMA Awards Show
Taylor Swift lors des CMA Awards Show — Judy Eddy/WENN.com

Taylor Swift a acquis la propriété du producteur Samuel Goldwyn et souhaite la faire reconnaître comme faisant partie intégrante de l’histoire d’Hollywood et du cinéma américain. Située à Beverly Hills, elle lui a coûté 25 millions de dollars en 2015 et la chanteuse y effectue des travaux de rénovation depuis. Un bon prix, puisque le dernier propriétaire en réclamait 39 millions comme le précise le Daily Mail.

Si vous ne savez pas qui était Samuel Goldwyn, il s’agit de l’un des plus grands producteurs américains du début du siècle dernier. Il a produit, avec Cecil B. DeMille, Jesse L. Lasky et Arthur Friend, via leur société The Jesse L. Lasky Feature Play Company, le premier film tourné à Hollywood, un western muet intitulé Le mari de l’indienne (The Squaw Man, en VO), en 1913, réalisé par Cecil B. DeMille et Oscar Apfel. La société de production est devenue en 1916 la Paramount Pictures. Il a ensuite fondé la Goldwyn Pictures – le fameux lion des spots MGM, c’est lui, tout comme le « G » –, même s’il n’a pris aucun poste lors de la fusion de sa société de production pour devenir la Metro-Goldwyn-Mayer.

Une demande pas dénuée d’intérêt

Avec toutes ces cartes en main, Taylor Swift espère bien faire reconnaître sa propriété comme appartenant au patrimoine culturel de Hollywood. La Commission de l’héritage culturel se penchera sur le dossier mercredi prochain, comme le confirme le Beverly Hills Courier.

Outre la satisfaction de vivre dans un lieu historique, Taylor Swift, si sa demande est validée, va pouvoir bénéficier d’aides financières. Elle pourra en effet prétendre à une déduction fiscale pour entretenir le lieu. L’année dernière, le Daily Mail évoquait des travaux de rénovation dantesques estimés à plusieurs millions de dollars.


De plus, comme le rappelait Variety à l’époque de l’acquisition, Taylor Swift est à la tête d’un parc immobilier impressionnant du haut de ses 26 ans, évalué à 70 millions de dollars.

Elle a notamment une autre maison à Beverly Hills – achetée en 2011 pour 3,55 millions de dollars – un penthouse à Nashville – acquis en 2009 pour 2 millions de dollars – ainsi qu’une maison dans la même ville – achetée en 2011 pour 2,5 millions de dollars, et en 2013, elle a fait l’acquisition d’une propriété à Rhode Island pour 17,75 millions de dollars.

Elle possède aussi, depuis 2014, une maison à Manhattan (New York) qu’elle a rachetée au réalisateur Peter Jackson 20 millions de dollars.

La déduction fiscale devrait être la bienvenue.