Karl Lagerfeld critique vivement les autres stylistes

MODE Il leur reproche, entre autres, de ne plus dessiner…

20 Minutes avec agences
Karl Lagerfeld aux British Fashion Awards 2015
Karl Lagerfeld aux British Fashion Awards 2015 — Lia Toby/WENN.com

Pour Karl Lagerfeld, il y a les stylistes et les directeurs artistiques. Si un styliste peut être tout à la fois, ce n’est pas le cas du directeur artistique.

« Aujourd’hui c’est très différent. Tout d’abord, certains des jeunes designers ne sont pas si jeunes, et vous savez ils sont directeurs artistiques – je ne suis pas directeur artistique – alors ils ont des gens [qui dessinent pour eux], puis ils font un choix, puis ils se présentent après le défilé et ils et font croire qu’ils ont tout fait. C’est la façon dont chaque studio est organisé aujourd’hui, mais pas le mien », a déclaré Karl Lagerfeld à CNBC.

Il insiste sur le fait qu’il ne fait pas le même métier que les autres. Le sien demande un certain savoir-faire qui, de fait, manque aux autres. « Je n’utilise pas d’ordinateur. Je n’ai pas un studio avec 20 personnes qui dessinent. Je fais tous les croquis moi-même et je suis plutôt bon parce qu’au début je voulais être illustrateur », a-t-il précisé.

Monde cruel

Karl Lagerfeld s’en est aussi pris à l’attitude de ses collègues, qu’il ne trouve pas très poli. « C’est facile de travailler avec moi parce que je suis poli… Ce n’est pas le cas de certains », a taclé Karl Lagerfeld.

Le styliste a tout de même refusé de citer les noms de ceux auxquels il pense. « Je ne vais pas vous donner des noms… mais la liste n’est pas si courte », a-t-il lancé, avant d’ajouter : « Ce que je n’aime pas ce sont les designers qui font semblant d’être des intellectuels, qui se prennent pour des intellectuels, "On est très intellectuels". Non, non, non. La couture c’est la couture. La philosophie c’est la philosophie, vous n’avez pas à mélanger les deux. » Voilà qui est dit.