Mort de George Michael: La police poursuit son enquête sur les causes du décès du chanteur britannique

MUSIQUE Les enquêteurs chercheraient à savoir s’il a fait une overdose ou non…

20 Minutes avec agences

— 

George Michael
George Michael — WENN

L’autopsie pratiquée sur George Michael n’ayant pas été concluante, les enquêteurs de la Thames Valley continuent leur enquête pour connaître les causes de son décès et suivraient la piste d’une overdose. D’après le Daily Mail, ils se concentreraient sur des interrogatoires des proches du chanteur, à commencer par son compagnon, Fadi Fawaz.

Ce dernier a été interrogé par la police afin d’en savoir plus sur les derniers jours de George Michael. Fadi Fawaz avait, sur son compte Twitter, raconté qu’il avait passé le week-end chez le chanteur et l’avait découvert mort dans leur lit. Il a ensuite déclaré au Mirror qu’il avait passé la nuit du 24 au 25 décembre dans sa voiture. Enfin, dans une série de tweets, il avait affirmé que George Michael s’était suicidé, avant de se rétracter en expliquant que son compte avait été piraté et il a fini par le fermer.

La presse à contribution

Outre les proches de l’artiste, la police serait également entrée en contact avec une agence de paparazzi afin d’obtenir les clichés pris les jours précédant la mort de George Michael. Les enquêteurs veulent savoir qui est venu chez lui.

Si l’autopsie n’a rien donné, des tests toxicologiques ont également été demandés et les résultats devraient arriver prochainement. Même si une enquête a lieu, la mort de George Michael n’est pas considérée comme suspecte.