George Michael aurait financé les FIV de plusieurs femmes ayant des difficultés à avoir des enfants

GENEROSITE Après la mort du chanteur, des femmes témoignent et expliquent avoir longtemps ignoré le nom du généreux donateur...

20 Minutes avec agence

— 

George Michael au Palais Garnier à Paris le 9 septembre 2012
George Michael au Palais Garnier à Paris le 9 septembre 2012 — Francois Mori/AP/SIPA

« George the Generous ». C’est ainsi qu’est aujourd’hui surnommé George Michael outre-Manche. Un joli nom pour le chanteur disparu le jour de Noël qui aurait donné de l’argent à plusieurs femmes qui ne pouvaient pas avoir d’enfants et ce, de manière anonyme. George Michael leur aurait ainsi permis de financer leur onéreux traitement d’insémination artificielle.

« Un homme d’affaires voulait me donner de l’argent pour financer un cycle de FIV »

Si jusqu’ici l’affaire était tenue secrète, les femmes ayant profité de la générosité du chanteur témoignent aujourd’hui, après la mort de ce dernier. « J’ai reçu un appel de l’assistant personnel d’un homme d’affaires qui voulait me donner de l’argent pour financer un cycle de fécondation in vitro (FIV) », a ainsi confié ce mardi Jo Maidment sur le plateau de l’émission britannique This Morning.

En 2010, sur ce même plateau, la jeune maman avait expliqué que la sécurité sociale refusait de lui payer son traitement pour l’aider à concevoir un enfant car son mari avait déjà une fille. « L’assistante nous a dit que cet homme voulait vraiment qu’on ait un bébé », a précisé mardi Jo Maidment, ajoutant avoir dans un premier temps refusé l’offre.

Ce n’est qu’en 2012 et en rentrant chez elle après avoir donné naissance à une petite Betsy, que Jo découvrira le nom de cet homme d’affaires. « J’ai lu la carte de l’énorme bouquet de fleurs qui se trouvait chez moi et qui était signée George Michael », s’est-elle rappelée cette semaine à la télévision britannique.

Un ancien animateur de télévision twitte le nom de George Michael

Second témoignage. En 2008, Lynette Gillard évoque dans un jeu télévisé ses difficultés à avoir un enfant et à financer une FIV. Dès le lendemain, raconte-t-elle cete semaine dans le Daily Mail, elle reçoit un appel indiquant qu’un inconnu souhaite lui faire un don de 9.000 livres sterling, soit 10.500 euros. L’homme qui se cache derrière ces plus de 10.000 euros n’est autre que George Michael. Et ce n’est qu’au lendemain de la mort du chanteur que Lynette et son compagnon apprendront l’identité de l’homme qui se cachait derrière ce chèque : « George the Generous ».

« Une femme dans Deal or no deal nous a dit qu’elle avait besoin de 15.000 livres sterling pour son traitement FIV. George Michael a téléphoné en secret le lendemain et lui a donné 15.000 livres sterling », a tweeté Richard Osman, l’ancien animateur de l’émission. La somme diffère mais les personnes concernées sont bien les mêmes, note Le Parisien.

Si le couple n’a pas encore eu d’enfant, en cas de succès, le bébé naîtra au rythme des plus grands tubes du chanteur, a promis Lynette Gillard. Et son deuxième prénom sera George. En attendant, les jolies histoires de « George the Generous » continuent de faire la une des journaux britanniques.