Chris Pratt a laissé les kilos derrière lui

CINEMA Le comédien avait été jugé trop gros pour jouer dans Le Stratège en 2011…

20 Minutes avec agences
— 
Chris Pratt
Chris Pratt — Nicky Nelson/WENN.com

Difficile de croire qu’à une époque, on ait pu refuser un rôle à Chris Pratt. Surtout sous prétexte qu’il était trop gros. Pourtant, le comédien actuellement à l’affiche de Passengers au côté de Jennifer Lawrence a manqué une occasion de briller dans Le Stratège en 2011, parce que les producteurs considéraient que ses kilos en trop l’empêchaient de tenir le rôle requis, qui pourrait être celui qui avait échu à Jonah Hill

Le comédien jouait alors dans la série Parks and Recreation, et Les Gardiens de la Galaxie ne lui avait pas encore permis de profiter de la renommée dont il bénéficie aujourd’hui. « C’est la première fois que j’ai entendu quelqu’un me dire, "On ne va pas vous prendre parce que vous êtes trop gros", a-t-il confié à Vanity Fair. Du coup, j’ai décidé de perdre du poids (…). Comme je ne pouvais pas me payer un coach, j’ai couru, j’ai fait des régimes, et j’ai arrêté l’alcool. » Des efforts payants, puisqu’avant de jouer le playboy cosmique Star-Lord dans Les Gardiens de la Galaxie, Chris Pratt avait pu jouer un Navy Seal dans Zero Dark Thirty.

L’étoile filante

Depuis sa perte de poids, même si sa femme, Anna Faris, regrette un peu son ancienne silhouette, Chris Pratt s’est hissé au sommet de la liste des comédiens les plus en demande de l’industrie. Son succès dans Les Gardiens de la Galaxie lui a permis de se faire remarquer par Steven Spielberg, qui l’avait embarqué dans Jurassic World en 2015 et en 2016, il faisait partie des 7 Mercenaires d’Antoine Fuqua.

>> A lire aussi : Jennifer Lawrence et Chris Pratt seuls dans l'espace dans «Passengers»

Alors qu’il était question, à une époque, qu’il enfile le chapeau d’Indiana Jones dans de nouveaux films de l’aventurier, une chose est sûre, il n’est pas près de quitter l’univers Marvel qui l’a rendu célèbre. Ce printemps, il enfilera à nouveau le masque de Star-Lord dans Les Gardiens de la Galaxie 2, qui le mènera en 2018 au très attendu Avengers : Infinity War qui lui permettra de croiser le fer, le temps de 2 films, avec Robert Downey Jr. et son groupe de super-héros. Une carrière fulgurante que Chris Pratt ne doit qu’à quelques kilos perdus…