Avril Lavigne s’en prend à Mark Zuckerberg

CLASH Elle lui en veut de s’être moqué de son ex, le chanteur de Nickelback…

20 Minutes avec agences

— 

Avril Lavigne
Avril Lavigne — WENN

Avril Lavigne en a marre des blagues à propos de Nickelback. Le groupe est depuis un certain temps la risée de quelques internautes et sert régulièrement d’exemple dès qu’il s’agit d’évoquer un groupe bien ringard.

>> A lire aussi : Avril Lavigne s'est sentie «mourir» de la maladie de Lyme

Pas de chance pour la chanteuse canadienne, bien qu’elle s’en soit séparée, elle est toujours mariée au chanteur du groupe, Chad Kroeger. Et quand, mardi, Mark Zuckerberg, le fondateur de Facebook, a décidé de vanter les qualités de son intelligence artificielle baptisée Jarvis, il s’est autorisé une nouvelle blague à propos de Nickelback. Après lui avoir demandé de passer un « bon morceau de Nickelback », l’IA lui a répondu du tac au tac qu’elle n’a pas pu s’exécuter parce qu’il « n’existe pas de bons morceaux de Nickelback ».

Cette fois, c’en était trop pour Avril Lavigne, qui a décidé de contre-attaquer sur Twitter en accusant très sérieusement Mark Zuckerberg de brimer le groupe. « Cher Mark, de nombreuses personnes utilisent tes produits – certains les aiment, d’autres non. Quoi qu’il en soit, même si tes goûts musicaux t’appartiennent, ta blague à propos de Nickelback était de bien mauvais goût, a-t-elle plaidé sur le site de micro-blogging. Quand on a une voix qui porte comme la tienne, il est de bon ton de se montrer responsable avec ce genre de brimades, surtout vu le monde dans lequel nous vivons #SayNoToBullying #TheJokeIsOld #NickelbackHasSoldOver50MillionAlbums. » Voilà qui était dit. Mais Avril Lavigne n’imaginait peut-être pas que les internautes allaient prendre le parti de Mark Zuckerberg…

Telle est prise qui croyait prendre

Le gros problème qu’a rencontré Avril Lavigne avec son gentil message, c’est d’abord que les internautes sont probablement bien plus impitoyables que Mark Zuckerberg avec Nickelback, et qu’ils ne sont pas près de s’arrêter. Mais qu’en plus, voir la chanteuse – qui a déjà fait l’objet de nombreuses moqueries elle-même – s’adresser directement au PDG de Facebook a provoqué de nombreux facepalms. « Avril Lavigne VS Mark Zuckerberg, voilà un clash auquel je ne m’attendais pas », a publié un utilisateur de Twitter, bientôt relayé par un autre pour qui ce clash inopiné « résumait parfaitement l’année 2016 », ce qui, l’année de l’élection de Donald Trump, veut dire beaucoup.

Quoi qu’il en soit, comme elle l’avait annoncé lors de leur séparation l’année dernière, Avril Lavigne sera toujours là pour défendre Chad Kroeger, et elle a eu l’occasion de le montrer aujourd’hui. Quitte à y perdre quelques plumes ? Après avoir répondu à Facebook, c’est peut-être à l’Internet tout entier qu’Avril Lavigne s’adressera pour changer le monde et prendre position contre les brimades qui font des ravages dans les cours de collèges américains.