Quand le chimpanzé de Michael Jackson s’attaquait à Rashida Jones

BETE L’actrice est toujours sous le choc… 

20 Minutes avec agences

— 

Rashida Jones
Rashida Jones — WENN

Si Michael Jackson s’était offert un vrai zoo dans son ranch de Neverland, qui comprenait notamment des éléphants, des lions, des ours, des girafes et des tigres, le chanteur était surtout proche de son chimpanzé, Bubbles, acheté dans les années 80.

Mais visiblement, celui-ci n’avait pas la même tendresse pour tout le monde ! Comme le raconte la fille de Quincy Jones, l’actrice Rashida Jones, dans un épisode de Desus & Mero de Vice, elle a même été attaquée par le compagnon de Michael Jackson. « J’ai été attaquée. Par Bubbles… On peut toujours voir (les marques) », a-t-elle confié en montrant sa cicatrice au doigt.

>> A lire aussi : Décès de légendes du rock: 2016 est-elle l'année la plus merdique de tous les temps?

Le traumatisme

Rashida Jones explique par ailleurs avoir été frappée par le fait que Bubbles « portait une salopette et un tee-shirt à rayures, pour faire comme s’il était humain ».

Mais le réel ennui pour Rashida Jones est surtout d’avoir dû composer avec le mauvais caractère de Bubbles, alors qu’elle essayait de le corriger après qu’il lui ait jeté un objet dessus. « Je l’ai frappé sur la tête et j’ai dit ‘’Non’’, parce que j’avais vu Michael essayer de le punir avant. Et il m’a regardé droit dans les yeux [en me mordant], a-t-elle raconté. C’était genre, blanc pendant 10 minutes. Blanc, puis ça a commencé à pisser le sang. »

Visiblement toujours un peu sous le choc, la fille du producteur de Off The Wall, Thriller et Bad a assuré que le compagnon de Michael Jackson semblait n’éprouver aucun regret. « Il était genre : C’est moi le mec », a-t-elle ajouté.

Devenu adulte en 2003, Bubbles a été envoyé chez un dresseur d’animaux en Californie. Il a ensuite été déplacé au Center for Great Apes, un refuge de Floride, où il vit depuis 2005.