Robbie Williams traite Jimmy Page de «malade mental»

VOISINAGE Les deux chanteurs sont voisins et ça ne se passe pas très bien…

20 Minutes avec agences

— 

Robbie Williams
Robbie Williams — WENN

La fête des voisins cette année, ce sera sans Robbie Williams et Jimmy Page. Il s’avère que les deux hommes sont voisins à Londres et que la cohabitation n’est pas des plus aisées.

>> A lire aussi : Robbie Williams ne dit pas non aux drogues

Comme le rapporte le Sun, l’interprète de Angel s’est lâché lors d’une pause pendant une interview avec Radio Deejay, oubliant qu’il était filmé par une caméra. L’extrait a été posté sur Facebook puis supprimé, mais le résultat est le même puisque ses propos ont été retranscrits et font en ce moment le tour du web. Robbie Williams n’est pas vraiment tendre avec la légende de Led Zeppelin.

Apparemment Jimmy Page, ne supporterait pas que l’ancien membre de Take That fasse des travaux de rénovation chez lui. « Jimmy s’assoie dans sa voiture devant notre maison, quatre heures d’affilée. Il enregistre les ouvriers pour voir s’ils font trop de bruit », a déclaré Robbie Williams.

Le chanteur a obtenu toutes les autorisations nécessaires pour faire des travaux de la part du comité du Royal Borough de Kensington et Chelsea et ce, malgré les réclamations de Jimmy Page. La dispute a été réglée en juillet dernier en faveur de Robbie Williams.

Ed Sheeran devrait faire attention

D’après Robbie Williams, Jimmy Page aurait développé une vraie obsession. Du coup, il s’inquiète de l’état de santé de son aîné. « Il y a deux semaines, les ouvriers sont arrivés et il était endormi dans son jardin, à attendre. C’est comme une maladie mentale », a déclaré Robbie Williams.

A en croire le chanteur, il ne serait pas le seul à rencontrer quelques problèmes de voisinage avec la vieille garde du rock britannique. Gary Barlow, un ancien de Take That, connaîtrait les mêmes problèmes que lui, mais avec Brian May du groupe Queen. Cependant, l’interprète de Rock DJ se veut philosophe et garde un peu d’humour. « Peut-être que je devrais m’excuser auprès d’Ed Sheeran pour ce que je vais lui faire dans 15 ans », a-t-il ajouté.

Robbie Williams a acheté sa maison en 2013 pour 17,5 millions de livres. Elle appartenait avant au réalisateur Michael Winner.