Robert De Niro se lâche encore contre Donald Trump

ELECTIONS AMERICAINES L’acteur a profité d’une remise de prix pour encourager à voter Hillary Clinton…

20 Minutes avec agences

— 

Robert De Niro
Robert De Niro — WENN

L’élection présidentielle américaine se tiendra ce mardi. Il reste donc encore un peu de temps pour convaincre les derniers indécis, et c’est ce que s’est dit Robert De Niro dimanche soir. L’acteur était aux Hollywood Film Awards où il a été récompensé par le prix Hollywood Comedy Award.

>> A lire aussi : VIDÉO. «Un chien», «un porc», «un crétin»... Robert De Niro se paye Donald Trump

En montant sur scène, l’acteur en a profité pour évoquer le scrutin qui se profile et pour appeler ceux qui l’écoutaient à voter pour la candidate démocrate, Hillary Clinton, une nouvelle fois. « Nous sommes ici pour célébrer les films de Hollywood, et personne n’organise de soirées mieux que Carlos de Abreu et les Hollywood Film Awards. Mais l’ombre de la politique plane plus que tout au-dessus de nous et il est difficile de penser à autre chose. Nous avons l’opportunité de faire que mardi ne soit pas une tragédie. Alors, votez pour Hillary Clinton », a déclaré Robert De Niro avant de remercier la cérémonie pour son prix.

Truth #robertdeniro vote Tuesday for @hillaryclinton

A video posted by Mark Birnbaum (@markbirnbaum) on

Pas une première

Robert de Niro est très remonté contre le candidat républicain Donald Trump. Le mois dernier, l’acteur a même partagé une vidéo cinglante qui est devenue virale, y compris en France. Tout simplement filmé en noir et blanc, il s’en prend violemment au magnat de l’immobilier.

Après avoir qualifié l’homme politique de « chien », de « porc », d’« escroc » ou encore d’« abruti », Robert De Niro lance : « Trump pense qu’il joue avec la société, il ne paye pas ses impôts, c’est un idiot. C’est Colin Powell qui l’a dit le mieux : ‘’Il est un désastre national, une honte pour ce pays’’. Cela me met tellement en colère que ce pays en soit arrivé au point d’avoir cet idiot, ce bozo le clown. » Robert De Niro ajoute : « ll explique combien il aimerait frapper les gens ? Eh bien, j’aimerais lui en mettre une. »