Le photographe David Hamilton dément formellement avoir violé Flavie Flament

PEOPLE Le photographe a fait part de son indignation auprès d’un site belge…

C.W.

— 

Le photographe David Hamilton se défend d'avoir violé Flavie Flament
Le photographe David Hamilton se défend d'avoir violé Flavie Flament — MAVILA/SIPA

David Hamilton dément. Accusé par certaines rumeurs d’avoir violé Flavie Flament lorsqu’elle avait 13 ans, le célèbre photographe a tenu à apporter sa propre version des faits auprès du site belge Sudinfo.be. Et David Hamilton est formel : il est victime de diffamation.

>> A lire aussi: Thierry Ardisson dévoile le nom du violeur présumé de Flavie Flament à « Salut les Terriens »

« Indigné par l’absence totale de respect » de sa présomption d’innocence

Dans son livre La Consolation, publié il y a quelques jours aux éditions JC Lattès, Flavie Flament avait révélé avoir été victime d’un viol à l’âge de 13 ans. L’animatrice refusait toutefois de révéler le nom de son violeur, précisant seulement qu’il s’agissait d’un célèbre photographe. Mais, depuis, des rumeurs de plus en plus insistantes évoquent le nom de David Hamilton, un photographe âgé de 83 ans correspondant au profil du violeur décrit par Flavie Flament. Des accusations que l’homme n’a pas tardé à récuser auprès d’un site belge. « Je suis particulièrement indigné par l’absence totale de respect de ma présomption d’innocence et par la volonté à peine dissimulée de certains de s’ériger en juges ou procureurs de la rumeur, si prompts à jeter les pires suspicions à mon égard, sans ne rien chercher d’autre que le scandale, afin de poursuivre leurs noirs desseins », explique-t-il.

« Je me réserve le droit le plus absolu de diligenter, en temps voulu, toutes les actions utiles et nécessaires à la défense de mon honneur et de ma réputation, ainsi qu’au respect de la déontologie journalistique la plus élémentaire. Je ne commenterai pas plus amplement les comportements criminels qui me sont imputés par certains et desquels je n’ai jamais été l’auteur », conclut-il.