Azealia Banks accablée par RZA, qui défend Russell Crowe

CLASH Ça se gâte pour la rappeuse…

20 Minutes avec agences

— 

Azealia Banks
Azealia Banks — WENN

Azealia Banks a affirmé récemment avoir été agressée physiquement et verbalement par Russell Crowe, alors qu’elle se trouvait à une fête dans sa suite d’hôtel le week-end dernier.

Si plusieurs proches de l’acteur ont pris sa défense, c’est désormais le producteur RZA, qui était venu en compagnie d’Azealia Banks à la fête, qui s’exprime et vient contredire la version de la rappeuse. « Avant la fin de la soirée, Azealia insultait la moitié de la pièce, elle était bruyante et odieuse », explique-t-il sur son compte Facebook, ajoutant avoir été « embarrassée » car elle était son invitée.

>> A lire aussi : Dérapage lors d'une soirée entre Russell Crowe et Azealia Banks

La rappeuse aurait ensuite « menacé de couper le visage d’une fille avec un verre », puis pris un verre afin d’allier le geste à la parole, suite à quoi Russell Crowe serait intervenu.

Le producteur explique également avoir été tellement si surpris par son attitude qu’il s’est demandé si elle n’avait « pas pris des médicaments ou de l’alcool ». « Ce n’est pas un problème de race ou de genre. Je n’ai pas entendu Russell l’appeler ‘’nègre’’ », a-t-il enfin conclu.

RZA balance

Visiblement très agacé par le comportement de son invitée, RZA a ensuite vivement critiqué son attitude. « J’ai une femme, des filles, des sœurs et des femmes dans mes équipes, donc je protège les femmes tous les jours, a-t-il ajouté. Je prie pour qu’aucune d’elle ne se comporte jamais comme j’ai vu Azealia Banks se comporter cette nuit-là ».

Il dévoile également les coulisses de leurs retrouvailles chez Russell Crowe. Quelques semaines auparavant, la rappeuse lui avait demandé de l’aide, et de lui trouver un contrat d’enregistrement. Avant même que celui-ci soit signé, elle se serait « immédiatement précipitée sur les réseaux sociaux », affirmant avoir « signé un deal avec RZA Yet », alors qu’il n’en était encore rien.

Les déclarations de RZA, qui mettent en lumière le caractère imprévisible de d’Azealia Banks, devraient donc à nouveau mettre à mal ses affirmations.

La rappeuse n’a d’ailleurs pas attendu longtemps pour répliquer. Elle accuse RZA d’avoir trop fumé, et explique détenir des preuves de sa présence durant cinq heures à la soirée, ce qui selon elle invalide les rumeurs de son comportement « irrégulier ».