Brad Pitt ne veut pas se battre contre Angelina Jolie

DIVORCE L’acteur pense à leurs enfants avant tout… 

20 Minutes avec agences

— 

Brad Pitt
Brad Pitt — WENN

La nouvelle a fait l’effet d’une bombe en septembre dernier : après douze ans de relation et deux ans de mariage, Angelina Jolie et Brad Pitt ont décidé de divorcer. L’actrice a de plus surpris tout le monde en demandant la garde exclusive de leurs six enfants.

Très rapidement, les premières rumeurs ont éclaté : tout viendrait d’un incident survenu quelques jours avant que l’actrice ne demande le divorce, au cours duquel Brad Pitt, ivre, se serait montré violent entre leur fils Maddox.

>> A lire aussi : Rupture des Brangelina: Angelina Jolie et Brad Pitt se dirigeraient vers un divorce à l'amiable

Tandis qu’Angelina Jolie, qui a fait appel à la redoutable avocate Laura Wasser et une spécialiste de la communication de crise pour gérer sa séparation, semble déterminée à se battre pour garder ses enfants, Brad Pitt quant à lui aurait décidé de faire profil bas. Comme le rapporte TMZ, il n’aurait pas répliqué à la demande de divorce de sa femme, par crainte que cela « ne cause des dégâts psychologiques sur les enfants ».

 

Vers une accalmie ?

 

Selon le site Internet, l’acteur n’a pas demandé officiellement la garde partagée de ses enfants, Maddox, Zahara, Shiloh, Pax, Knox et Vivienne, afin d’apaiser la situation.

#AngelinaJolie #BradPitt #ShilohJoliePitt #ZaharaJoliePitt #PaxJoliePitt #MaddoxJoliePitt #KnoxJoliePitt #VivienneJoliePitt

A photo posted by Jolie-Pitt Photos 📷 (@joliepittdaily) on

Brad Pitt et Angelina Jolie souhaiteraient l’un comme l’autre protéger leurs progénitures, et semblent prêts à faire quelques concessions pour y parvenir.

Comme le rappelle TMZ, une enquête du département de l’enfance du comté de Los Angeles est également en cours, et pourrait avoir influencé la décision de Brad Pitt. En effet, si Brad Pitt venait à ne pas être inquiété pour son comportement, cela pourrait l’aider à obtenir la garde partagée de ses enfants, d’autant plus s’il n’a encore formulé sa réponse juridique à Angelina Jolie.