VIDEO. Kim Kardashian: Kourtney donne des nouvelles de sa sœur

CHOC Toute la famille est traumatisée…

20 Minutes avec agences

— 

Kourtney Kardashian
Kourtney Kardashian — WENN

Kim Kardashian, reine autoproclamée des réseaux sociaux, se fait bien discrète depuis le 3 octobre dernier. La star, en déplacement à Paris à l’occasion de la Fashion Week, a été agressée par des hommes armés dans sa chambre d’hôtel, qui lui ont dérobé pour plusieurs millions d’euros de bijoux.

Details

A photo posted by Kim Kardashian West (@kimkardashian) on

Si elle est depuis rentrée à Los Angeles auprès des siens, la star de téléréalité n’a pas souhaité réagir publiquement, et passe la majorité de son temps cloîtrée chez elle. Sa sœur, Kourtney, a donné de ses nouvelles lors d’une interview pour Today Extra. Et visiblement, sa petite sœur est toujours sous le choc.

Then after the show it's the after party.

A photo posted by Kourtney Kardashian (@kourtneykardash) on

« Elle ne va pas très bien. Je crois qu’on est toujours secoué, et, vous savez, je pense qu’elle a une famille qui la soutient beaucoup, et je sais que toutes les choses traumatisantes qu’on a vécues, on les a traversées en tant que famille, a-t-elle expliqué. C’est toute l’idée d’être une famille. »

Toute la famille derrière Kim Kardashian

Une autre sœur de Kim Kardashian, Khloé, avait déjà donné de ses nouvelles dans le Ellen DeGeneres Show plus tôt dans le mois.

« Elle ne va pas super bien, avait-elle reconnu. Je veux dire, c’est extrêmement traumatisant ce qui lui est arrivé, mais notre famille est super proche, et on va s’en sortir ensemble. »

>> A lire aussi : Braquage de Kim Kardashian: Après le long silence, la star laisse son assistante donner des nouvelles

Elle avait ajouté apprécier « l’amour et le soutien » des fans, tout en précisant qu’il allait « falloir du temps ». « Vous savez, c’est horrible ce qui lui est arrivé », avait-elle conclu, quelques jours seulement après le drame.

Our best blue steel 💙

A photo posted by Khloé (@khloekardashian) on

La sœur de Kim Kardashian a également expliqué qu’elle et ses sœurs avaient profité de cet « avertissement » pour repenser leur présence sur les réseaux sociaux, afin d’être « protégées aussi bien que possible ».