Leonardo DiCaprio en guerre contre les politiciens climatosceptiques

ENVIRONNEMENT Donald Trump et ceux qui ne croient pas au changement climatique en ont pris pour leur grade…

20 Minutes avec agences

— 

Leonardo DiCaprio
Leonardo DiCaprio — WENN

Leonardo DiCaprio a participé à une conférence en compagnie du président américain Barack Obama et Katharine Hayhoe, scientifique, climatologue, spécialiste de l’atmosphère et professeur agrégée de science politique à la Texas Tech University. L’événement se déroulait dans le cadre du festival South by South Lawn, l’équivalent du South by South West - mais organisé à la Maison Blanche - ce lundi. L’acteur américain était là pour présenter son documentaire, Before the Flood, qui sera diffusé sur la chaîne National Geographic à partir du 30 octobre.

Dès le départ, Leonardo DiCaprio a été très clair. « Si vous ne croyez pas au changement climatique, vous ne croyez pas aux faits ou à la science ni à la vérité empirique, a-t-il martelé. Et de ce fait, à mon humble avis, vous ne devriez pas être autorisé à gouverner quoi que ce soit. »

L’acteur fait là une référence directe aux propos tenus par Donald Trump, candidat républicain aux prochaines élections présidentielles américaines, qui se dérouleront en novembre. « Le concept de réchauffement climatique a été créé par les Chinois afin de rendre les entreprises américaines non-compétitives », avait-il écrit sur son compte Twitter le 6 novembre 2012 – des propos qu’il a récemment nié avoir tenu.

Leonardo DiCaprio, sous le feu des critiques

Leonardo DiCaprio a également remercié Barack Obama pour son engagement en faveur de la planète au cours de ses deux mandats présidentiels. Le chef d’Etat a déclaré qu’il s’agissait d’une « course contre la montre » et que le « changement climatique arrive plus vite que ce qui a été prévu il y a cinq ans ». « Si nous voulons résoudre ce problème, nous allons devoir créer de nouvelles sources d’énergie, plus propres et moins coûteuses », a-t-il également ajouté.

>> A lire aussi : Le Parlement européen approuve l'accord de Paris, ouvrant la voie à son entrée en vigueur

Si la conférence a laissé une note d’espoir quant à l’avenir de la planète, Leonardo DiCaprio doit quant à lui faire face depuis quelque temps aux critiques, notamment sur son style de vie. Celui qui profite de chacune de ses apparitions pour défendre le climat a été pointé du doigt pour, par exemple, utiliser son jet privé pour de courtes distances, ce qui n’est pas très éco-responsable…