Le rappeur Rohff accusé de violences conjugales par sa femme

FAITS DIVERS Selon « Le Parisien », une voisine est intervenue dimanche au domicile du couple pour s’interposer alors que l’artiste frappait son épouse…

F.R.

— 

Le rappeur Rohff en 2009.
Le rappeur Rohff en 2009. — BALTEL/SIPA

L’épouse du rappeur Rohff a porté plainte pour violences conjugales, révèle ce mardi Le Parisien. Selon le quotidien francilien, elle aurait évoqué face aux policiers de Saint-Maur ( Val-de-Marne) « des coups de pied, des coups de poing au visage, des gifles, les cheveux tirés » et fait part d’insultes et de menaces de mort proférées par son mari.

C’est une voisine qui, en entendant les cris en provenance du domicile du couple, dimanche, a décidé d’intervenir pour s’interposer. Selon une amie de la victime, citée par Le Parisien, la jeune femme « subit [de telles violences] depuis cinq ans] ».

Sous contrôle judiciaire

Housni Mkouboi, dit Rohff, 38 ans, est actuellement sous contrôle judiciaire en attente de son jugement pour une autre affaire. En avril 2014, il avait attaqué le vendeur d’un magasin de la marque lancée par Booba, dans le 1er arrondissement de Paris, ce qui lui vaut d’être poursuivi pour « violences aggravées ».

Le rappeur devrait bientôt être entendu par les policiers de Saint-Maur au sujet des accusations de son épouse. Il aurait, toujours selon Le Parisien, déposé une main courante contre sa femme lorsqu’il a appris qu’elle avait l’intention de déposer plainte.