Le rappeur Rohff accusé de violences conjugales par sa femme

FAITS DIVERS Selon « Le Parisien », une voisine est intervenue dimanche au domicile du couple pour s’interposer alors que l’artiste frappait son épouse…

F.R.
Le rappeur Rohff en 2009.
Le rappeur Rohff en 2009. — BALTEL/SIPA

L’épouse du rappeur Rohff a porté plainte pour violences conjugales, . Selon le quotidien francilien, elle aurait évoqué face aux policiers de Saint-Maur ( ) « des coups de pied, des coups de poing au visage, des gifles, les cheveux tirés » et fait part d’insultes et de menaces de mort proférées par son mari.

C’est une voisine qui, en entendant les cris en provenance du domicile du couple, dimanche, a décidé d’intervenir pour s’interposer. Selon une amie de la victime, citée par Le Parisien, la jeune femme « subit [de telles violences] depuis cinq ans] ».

Sous contrôle judiciaire

Housni Mkouboi, dit Rohff, 38 ans, est actuellement sous contrôle judiciaire . En avril 2014,   de la marque lancée par Booba, dans le 1er arrondissement de Paris, ce qui lui vaut d’être poursuivi pour « violences aggravées ».

Le rappeur devrait bientôt être entendu par les policiers de Saint-Maur au sujet des accusations de son épouse. Il aurait, toujours selon Le Parisien, déposé une main courante contre sa femme lorsqu’il a appris qu’elle avait l’intention de déposer plainte.