VIDEO. Arrestation de Chris Brown, accusé d'avoir menacé une femme avec une arme à feu

PEOPLE Le chanteur s'est tourné vers Instagram pour clamer son innocence...

Philippe Berry

— 

Chris Brown devant le juge pour l'affaire Rihanna à Los Angeles en mars 2015
Chris Brown devant le juge pour l'affaire Rihanna à Los Angeles en mars 2015 — Mario Anzuoni/AP/SIPA

Chris Brown a encore des ennuis. Accusé par une femme d’avoir pointé une arme à feu vers elle, le chanteur a été arrêté par la police de Los Angeles (LAPD), mardi soir. Après une perquisition à son domicile et l’interrogation de nombreux témoins, il a été inculpé « de soupçon d’agression avec une arme » à feu (« deadly weapon »).

L’ancienne reine de beauté Baylee Curran a raconté à TMZ qu’elle se trouvait au domicile du chanteur, dans la nuit de lundi à mardi. Selon elle, l’altercation a éclaté alors qu’elle admirait un bijou en diamant exposé par un ami du chanteur. Ce dernier aurait alors braqué une arme sur elle, jure-t-elle, disant « Dégage de là ». Elle a ensuite couru chez un voisin avant d’appeler la police.

Chris Brown pousse une gueulante sur Instagram

Avant le dénouement survenu dans la soirée, la situation s’est éternisée toute la journée. Mardi matin, Chris Brown a en effet refusé de laisser entrer la police à son domicile, exigeant un mandat de perquisition. Il s’est ensuite tourné vers Instagram pour pousser une gueulante, pendant que les officiers attendaient à sa porte.

«Je dormais, et au milieu de la nuit, je me réveille et j’entends ces putains d’hélicoptères tournoyer, la police est à ma porte », commence le chanteur. Qui jure qu’il s’occupait de sa fille et qu’il n’a « rien fait ». Il conclut l’une de ses vidéos par un « Fuck the police, Black Lives Matter », en référence au mouvement de protestation contre les brutalités policières visant la communauté noire.

De nombreux antécédents judiciaires

Chris Brown connaît depuis des années de nombreux démêlés avec la justice. Cela a commencé en 2009, avec sa condamnation pour avoir frappé Rihanna, qui était alors sa petite amie. En 2013, il s’est battu avec Drake et Frank Ocean. En 2014, il a plaidé coupable pour avoir frappé un homme à Washington. Il a effectué un séjour en rehab pour « maîtriser sa colère ». Viré du centre en cours de traitement, il a finalement passé trois semaines en prison.

En 2016, il a été accusé d’agression par une femme à Las Vegas mais les poursuites ont été abandonnées, faute de preuves. Cette année, son ancien manager l’a également accusé de l’avoir frappé, et la justice n’a pas encore tranché. Seule consolation pour le chanteur : sa période de liberté surveillée, imposée après l’agression de Rihanna, s’est terminée en mars dernier, ce qui signifie qu’il ne devrait pas être automatiquement renvoyé en prison en cas de nouvelle condamnation.