Zizou peut être fier de son fils... Afida Turner défend Donald Trump...

PEOPLE L’actualité des stars est sur « 20 Minutes »…

C.W.
Tel père tel fils?
Tel père tel fils? — Manu Fernandez/AP/SIPA

Mercredi 3 août 2016

Zizou peut être fier de son fils

Luca Zidane a un bel avenir devant lui. Gardien de l’équipe des moins de 19 ans du Real, il devrait, si tout se passe bien, faire carrière dans le foot comme papa. Mais s’il ne perce pas, il peut toujours se reconvertir dans le mannequinat. Regards et sourires ravageurs, une plastique plutôt avantageuse, le fils de Zizou n’a rien à envier aux Olivier Dion et Baptiste Giabiconi. Sur Instagram, où le jeune homme de 18 ans poste de nombreux clichés de lui, il en fait craquer plus d’un(e). Et un petit air de famille avec ça, non ?

Afida Turner défend Donald Trump

Afida ne va pas se faire que des copains. Sur Instagram, la tigresse de Miami a ouvertement pris parti pour le candidat républicain Donald Trump, et en a même profité pour déraper au sujet de l’attentat de Nice. « Ras le ass [traduire “ras le cul”] de acharnement Donald Trump au USA, écrit Afida Turner dans son langage bien à elle, je ne suis pas politic et loin être politement [sic] correct mais il faut lui reconaitre son courage et sa bravour. Seule contre tout le clan Clinton and Obama enough. Much love and respect to Donald Trump qui a des balls [des couilles, donc] ! Mais si il étais le Me Maire à Nice nos 80 innocents n’auraient pas perdus la vie à méditer ! Cruel summer ! Je suis anticonformiste et homolove ! ». Voilà voilà…

Leonardo DiCaprio est un petit blagueur

La blagounette, c’est vraiment le credo de Leonardo DiCaprio. Alors qu’il rejoignait son ami Jonah Hill (l’un de ses partenaires dansLe Loup de Wall Street), dans un quartier de New York, l’acteur n’a rien trouvé de mieux que de lui foncer dessus et se faire passer pour un paparazzi. La preuve avec cette vidéo réalisée par un « vrai » paparazzi. Quel farceur, ce Leo !

Eva Longoria vend l’une de ses villas

Fraîchement mariée, Eva Longoria passe désormais une grande partie de son temps au Mexique, où travaille son nouvel époux. Pour cela, l’actrice a décidé de se séparer de sa villa de Los Angeles, une demeure de style méditerranéen construite en 1924, estimée à 1,3 million de dollars (1,2 million d’euros), comme le rapporte TMZ. Autant dire que c’est donné ! Et ne vous inquiétez pas pour Eva, la jeune mariée possède une autre maisonnette à Hollywood Hills, estimée à 11,5 millions de dollars.