Kate Middleton décrite comme manipulatrice et exhibitionniste dans un livre

ROYAUTE Tout ce vous avez toujours voulu savoir (ou pas) sur Kate Middleton…

V. J.
— 
Kate Middleton, le 15 décembre 2015 à Londres.
Kate Middleton, le 15 décembre 2015 à Londres. — WPA-Pool/SIPA

Scandale ! Dans le bien nommé Game of Crowns, un livre qui vient de sortir outre-Manche et qu’a lu VSD, le chroniqueur mondain Christopher Andersen fait le portrait à charge de Kate Middleton, épouse du prince William et fiancée de tous les Britanniques. Elle serait non seulement dépensière, manipulatrice mais aussi exhibitionniste (enfin presque).

>> A lire aussi: Cinq ans de mariage entre Kate et William en cinq moments inoubliables

Mission séduction

A l’instar des tabloïds britanniques, le livre raconte comment la mère de Kate, Carole Middleton, a tout fait pour que sa fille rencontre, piège et épouse William. « Kate compte s’inscrire à la fac d’Edim­bourg ? Sa mère, ayant appris que le prince William ferait ses études à Saint Andrews, prend l’avion jusqu’à Florence, où sa fille effectue une année de césure, pour la convaincre de modifier son choix », détaille Christopher Andersen. Lors de leur rupture en 2007, elle lui aurait même conseillé de sortir et s’afficher en boîte de nuit pour le rendre jaloux. Une véritable mission (secrète) de séduction.

>> A lire aussi : Kate Middleton et le prince William auraient conclu un pacte secret avant leur mariage

Mais ce n’est pas tout. L’auteur révèle la « face sombre » de l’ancienne roturière, ces années de jeunesse qu’elle passait enfermée à la bibliothèque (ah), puis cette pratique dont elle s’est fait une spécialité à l’université : montrer sa lune… ses fesses. On parle d’un record de 90 fois. En espérant qu’elle n’ait pas pris froid.