Le rappeur 50 Cent récolte une amende après avoir été grossier lors d'un concert

GROS MOT Pour avoir insulté son DJ en plein concert sur l’île de Saint-Christophe, le rappeur a dû payer une amende de 1.800 dollars…

C.W.
— 
50 Cent à New York le 22 juin 2016
50 Cent à New York le 22 juin 2016 — Charles Sykes/AP/SIPA

50 Cent tournera-t-il désormais sa langue sept fois dans sa bouche avant de l’ouvrir ? Comme le rapporte le site TMZ, après avoir insulté son DJ en plein concert sur l’île de Saint-Christophe, le rappeur a dû payer une amende de 1.800 euros.

« Motherfucker »

Samedi soir dernier, 50 Cent se produisait sur l’île de Saint-Christophe, dans les Antilles, à l’occasion du St. Kitts Music Festival. Et c’est devant 40.000 personnes que le rappeur a lâché un nerveux « motherfucker » à l’encontre de son DJ ! La raison de la colère ? L’artiste aurait été agacé par un couac technique. Une excuse qui n’a visiblement fait ni chaud ni froid aux autorités locales, car tel que le rapporte TMZ, 50 Cent aurait été sommé de se rendre au commissariat, puis de s’acquitter d’une amende de 1.800 dollars.

Selon son porte-parole, qui a joint TMZ, « 50 Cent était présent en tant qu’invité, et non pour se produire sur scène », précisant que le concert avait rencontré un gros succès malgré la mésaventure. De même, il a ajouté que le rappeur avait payé l’amende, et qu’il se souviendra de ne plus dire « motherfucker » sur scène. D’autant que rappelons-le,l’artiste n’a plus un rond.