Affaire Amber Heard contre Johnny Depp: La comédienne aurait frappé sa compagne en 2009

PEOPLE Amber Heard, qui accuse l’acteur de « Pirates des Caraïbes » de violences conjugales, aurait frappé son ex-copine Tasya Van Ree en 2009…

A.Che.

— 

Amber Heard, à Los Angeles, le 12 avril 2016.
Amber Heard, à Los Angeles, le 12 avril 2016. — SIPA

Nouveaux rebondissements dans l’affaire Amber Heard – Johnny Depp. Amber Heard aurait frappé Tasya Van Ree, sa compagne en 2009, selon les informations publiées lundi par le site TMZ. Elle serait passée au tribunal, mais aucune poursuite n’aurait été prononcée à son encontre. L’actrice aurait alors été en probation pendant deux ans.

Un expert authentifie les SMS controversés

Depuis le début de la semaine, la guerre médiatique que se livrent Amber Heard et Johnny Depp se poursuit. Lundi, un expert en informatique a authentifié la conversation par texto entre Amber Heard et l’assistant de Johnny Depp, selon le site People. Dans ses SMS, l’actrice accusait Johnny Depp de violences conjugales. L’assistant de l’acteur de Pirates des Caraïbes avait démenti la semaine dernière avoir échangé à ce sujet avec Amber Heard.

>> A lire aussi : Derrière la star hollywoodienne, un homme au passé trouble

« J’étais à deux doigts de la complimenter sur sa bonne mine »

Lundi toujours, le site TMZ a publié le témoignage de deux portiers de l’immeuble où résidait le couple à Los Angeles. Ils affirment avoir vu l’actrice le 23 mai, soit deux jours après la supposée altercation entre Amber Heard et Johnny Depp. Elle serait apparue « sans maquillage et elle ne portait pas de traces de coups », selon le site. L’un de deux concierges aurait même déclaré : « J’étais à deux doigts de la complimenter sur sa bonne mine. »

Côté Amber Heard, la réplique ne s’est pas fait attendre. Mardi, son amie photographe iO Tillett Wright a réagi sur Twitter : « J’en ai plus qu’assez. J’ai vu les hématomes. Plusieurs fois. Et la lèvre gonflée. Et la coupure sur la tête ». Elle poursuit : « Combien de preuves une femme devra-t-elle fournir ? Elle a des photos, des messages, des témoignages et elle a obtenu une ordonnance restrictive. Mais un voisin demande à un concierge et parle à TMZ, et ça fait les gros titres et sert de "preuves" ? ! » iO Tillett Wright conclut : « J’étais au téléphone quand il l’a frappée. Je l’ai entendu crier. Je témoignerai. Ici et au tribunal. Sous serment. »

>> A lire aussi : Amber Heard, victime du mythe de la « marâtre » ?