Le réalisateur de «New-York Melody» s'excuse après avoir critiqué le jeu de Keira Knightley

CINEMA « J’ai honte de moi » a affirmé le réalisateur John Carney après avoir critiqué le jeu d’actrice de Keira Knightley dans son film « New-York Melody »…

A. Che.

— 

L'actrice Keira Knightley et le réalisateur John Carney, le 26 avril 2014, à New-York.
L'actrice Keira Knightley et le réalisateur John Carney, le 26 avril 2014, à New-York. — Evan Agostini/AP/SIPA

Le réalisateur John Carney a fait son mea culpa. Il est revenu sur les critiques qu’il avait prononcées contre Keira Knightley, dans une interview publiée samedi dansThe Independent. Affirmant ne plus « jamais vouloir travailler à nouveau avec des mannequins », il expliquait : « Je ne veux pas accabler Keira, mais être un acteur de cinéma est une chose difficile qui demande de l’honnêteté ; je suis sûr qu’elle n’y était pas prête sur ce film. » John Carney l’avait dirigée en 2014 pour sa comédie romantique New York Melody, où Keira Knightley devait faire semblant de chanter et jouer de la guitare.

« Arrogant et irrespectueux »

Sur Twitter, le cinéaste a publié dans la nuit de mercredi à jeudi un long message d’excuse « de la part d’un réalisateur qui se sent complètement idiot ». Il admet : « j’ai dit des choses méchantes et blessantes à propos de Keira Knightley. » Et de compléter : « J’ai honte de moi (…) C’est un comportement mesquin dont je ne suis pas fier. C’est arrogant et irrespectueux. » John Carney assure lui avoir adressé une lettre d’excuse.

Après ses déclarations, plusieurs cinéastes s’étaient empressés de soutenir l’actrice sur les réseaux sociaux. Mark Romanek, réalisateur de Never let me go, a écrit sur Twitter : « Mon expérience avec Keira Knightley a été exceptionnelle à tous les niveaux. Je n’ai aucune idée de quoi parle ce type. » Quant à la réalisatrice Lynn Shelton, qui a travaillé avec l’actrice pour la comédie Girls Only, elle a estimé que « travailler avec Keira Knightley fut magnifique, le top du top. »