Amber Heard «est la victime et une héroïne», clament ses avocats

RIPOSTE L’actrice a fait savoir ce mardi via ses avocats qu’elle allait livrer sa version des faits à la police car elle ne supporte plus les « allégations erronées » dont elle fait l’objet…

F.R.

— 

Le 27 mai 2016, Amber Heard quitte le tribunal Los Angeles où elle a demandé que son époux Johnny Depp ait l'interdiction de l'approcher.
Le 27 mai 2016, Amber Heard quitte le tribunal Los Angeles où elle a demandé que son époux Johnny Depp ait l'interdiction de l'approcher. — SIPA

Alors qu’elle est la cible de vives critiques et de plusieurs procès d’intention, Amber Heard a décidé de réagir publiquement, par l’intermédiaire de ses avocats. « Dans les affaires de violences domestiques, il est fréquent que la stratégie des agresseurs soit de donner à la victime le rôle du méchant, avance le communiqué publié ce mardi par le site Just Jared. En fait, Amber a agi de la même manière qu’un grand nombre de victimes de violences domestiques qui pensent d’abord au mal qu’elles pourraient faire à leurs agresseurs plutôt qu’à tout ce qu’elles ont dû souffrir. »

Selon ses avocats, l’actrice aurait dans un premier temps refusé de témoigner auprès de la police de Los Angeles « car elle voulait protéger sa vie privée et la carrière de Johnny ». Mais elle se serait ravisée ne supportant plus les « allégations erronées et vicieuses dont elle fait l’objet dans les médias ». « Amber a enduré pendant des années des attaques physiques et psychologiques entre les mains de Johnny », affirme le communiqué.

« Une femme indépendante financièrement »

« Aucune de ses actions ne sont motivées par l’appât du gain. Amber est une femme courageuse, indépendante financièrement, et qui démontre la force de ses convictions en faisant ce qu’elle doit faire contre l’implacable armada d’avocats de Johnny », soulignent les avocats de la jeune femme accusée par certains détracteurs d’être vénale.

Amber Heard va ainsi livrer sa version des faits à la police de Los Angeles, « en espérant lui donner l’opportunité de mener une enquête complète sur les événements de la soirée [du 21 mai, au cours de laquelle l’acteur aurait frappé son épouse au visage] et sur ce qui s’est passé avant. Si la vérité est révélée, les arguments d’Amber ne feront aucun doute et, souhaitons-le, Johnny recevra peut-être l’aide dont il a désespérément besoin », insistent les avocats. Et de conclure : «  Amber est la victime. Amber est une héroïne. »