Accusé de violences conjugales, Johnny Depp a interdiction d'approcher sa femme Amber Heard

PEOPLE Selon le site TMZ, l’actrice a présenté au tribunal de Los Angeles ce vendredi, des preuves en photos et vidéos attestant de violences conjugales…

C.W.

— 

Amber Heard et Johnny Depp en Australie en avril 2016
Amber Heard et Johnny Depp en Australie en avril 2016 — Newspix/Shutterstock/SIPA

Le divorce est en train de prendre une tout autre tournure. Alors que le site américain TMZ rapportait ce vendredi qu’Amber Heard avait accusé son futur ex-mari Johnny Depp de violences conjugales, le tribunal de Los Angeles vient d’interdire à l’acteur d’approcher son actuelle compagne, tel que le rapporte l’AFP.

D’après une porte-parole du tribunal, « le juge a émis une ordonnance » demandée par la comédienne de 30 ans qui interdit à Johnny Depp de l’approcher à moins de 100 mètres jusqu’au 17 juin. Le juge, Carl Moor, a pris cette décision après avoir reçu un dossier de 40 pages de documents et photos, lors d’une audience à huis clos.

>> A lire aussi: Johnny Depp et Amber Heard divorcent après 15 mois de mariage

Frappée au visage avec un iPhone

De fait, alors que des « différends irréconciliables » avaient été évoqués dans un premier temps, TMZ rapporte qu’il s’agirait plutôt de violences conjugales. Amber Heard accuse notamment Johnny Depp de l’avoir frappée au visage à l’aide d’un iPhone, pas plus tard que samedi dernier. Selon la jeune femme, l’acteur de Pirate des Caraïbes l’aurait frappé à plusieurs reprises et aurait jeté des objets divers à travers la pièce.

Alors que l’actrice était au téléphone avec une amie, Johnny Depp aurait ensuite crié dans l’appareil « appelle les flics ! ». L’acteur aurait toutefois pris la fuite juste avant l’arrivée de policiers au domicile du couple. Pour attester de cette violente altercation, Amber Heard et son avocate sont arrivées au tribunal de Los Angeles avec un dossier contenant des vidéos et des photos, dont ce cliché du visage meurtri de l’actrice.

Johnny Depp aurait tenté d’acheter son silence

Toujours selon le site américain, Johnny Depp aurait tenté d’acheter le silence d’Amber Heard en échange d’argent. De son côté, l’actrice a demandé le divorce ainsi qu’une ordonnance restrictive contre son mari. Quant à l’acteur, il aurait quitté Los Angeles depuis mercredi pour la promotion de son dernier film.

La police de Los Angeles (LAPD) est intervenue samedi soir à la suite d’un appel d’urgence de la comédienne mais n’a toutefois « pas vu de preuves » de violences conjugales, et « la victime n’a pas voulu faire de main courante », d’après une porte-parole. Les enquêteurs du LAPD ont « estimé qu’aucun crime n’avait été commis », ajoute-t-elle.

La Texane, apparue dans Magic Mike XXL et The Danish Girl l’an dernier, « traverse un moment difficile », a affirmé après l’audience Joseph Koenig, l’un de ses avocats. Dans les documents accompagnant sa demande d’ordonnance, elle affirmait que « pendant toute la durée de notre relation, Johnny m’a agressée verbalement et physiquement ».