Mort de Prince: Une nouvelle héritière potentielle fait surface

PEOPLE Plusieurs héritiers potentiels ont déjà émergé depuis la disparition du chanteur, dont la fortune est estimée à plusieurs centaines de millions de dollars...

M.C. avec AFP

— 

L'artiste Prince en 1984
L'artiste Prince en 1984 — OXLEY/SIPA

La liste des prétendants s’allonge. Un avocat a révélé vendredi l’existence d’une nouvelle héritière potentielle pour l’immense fortune de Prince, décédé le 21 avril : il s’agit de la petite-fille d’un demi-frère, aujourd’hui décédé, du chanteur.

>> A lire aussi : Sept personnes revendiquent l'héritage de Prince

L’artiste légendaire, disparu soudainement à l’âge de 57 ans sans enfant, n’a pas laissé de testament. Un mandataire a été chargé d’administrer sa fortune en attendant de clarifier l’ordre de succession de Prince, qui avait une sœur et cinq demi-frères.

«Une fortune évaluée potentiellement à des centaines de millions de dollars»

Un de ces derniers, Duane Nelson, s’était occupé un temps de la sécurité du chanteur avant d’être mis à l’écart. Il est décédé en 2011, a expliqué l’avocat Michael Padden dans une lettre au juge qui s’occupe de ce dossier. L'avocat représentait le fils de Duane Nelson, lui aussi décédé, mais qui a eu une fille avec une femme à laquelle il n’était pas marié. Michal Padden n'a pour le moment n’a pas été en mesure de joindre cette femme, identifiée par ses seules initiales J.H., et sa fille est mineure.

>> A lire aussi : L'artiste Prince aurait peut-être un héritier... en prison

Il a dit ressentir « une obligation éthique d’avertir J.H. de la situation, sa fille pourrait être l’héritière légitime d’une fortune évaluée potentiellement à des centaines de millions de dollars ». Ce n’est pas la première héritière potentielle à émerger depuis la mort de Prince, dont les coffres de son complexe de Paisley Park renfermeraient notamment d’innombrables enregistrements inédits.

Un détenu de 39 ans a ainsi affirmé en début de semaine être le fils du légendaire musicien. Selon un document judiciaire, il a demandé à subir des tests ADN pour prouver ses dires. L’homme, originaire de Kansas City, affirme que sa mère aurait eu une relation sexuelle non protégée avec Prince en 1976. Il est incarcéré dans le Colorado (ouest) pour possession d’arme dans une voiture volée et ne devrait pas être libéré avant fin 2020. Les causes de la mort du chanteur restent pour l’heure inexpliquées.