Pendant sa dépression, Britney Spears était pistée par sa mère grâce à une puce GPS

FAMILLE La puce était implantée dans l’épaule gauche de la pop star et permettait de la suivre 24h sur 24…

20 Minutes avec agence

— 

Britney Spears presents the award for male video of the year at the MTV Video Music Awards at the Microsoft Theater on Sunday, Aug. 30, 2015, in Los Angeles. (Photo by Matt Sayles/Invision/AP)/INVW/744327199875/083015111998, 21334631, /1508310415
Britney Spears presents the award for male video of the year at the MTV Video Music Awards at the Microsoft Theater on Sunday, Aug. 30, 2015, in Los Angeles. (Photo by Matt Sayles/Invision/AP)/INVW/744327199875/083015111998, 21334631, /1508310415 — Matt Sayles/AP/SIPA

Aux grands maux, les grands remèdes. En 2007, en pleine dépression, Britney Spears se serait fait « administrer » une puce GPS dans l’épaule gauche.

Lynne, la mère de la pop star aurait opté pour une puce électronique pour pister sa fille plus facilement, a confié Will Spears, l’oncle de la chanteuse américaine au magazine français Society. Jamie Lynn, la sœur cadette, aurait également fait les frais de cette mesure de surveillance radicale.

Divorcée et sous l’emprise de Kevin Federline

Sa mère aurait choisi la manière forte après le divorce de sa fille et après avoir réalisé que Britney était sous l’empire de « toute sortes de drogues » administrées par son ex-mari, Kevin Federline.

Dans cet entretien, l’oncle, qui vit dans une caravane et semble être le grand oublié de la famille, précise également que sa nièce doit sa guérison à son père, James. Quand Britney Spears « n’est pas rentrée à la maison pour Thanksgiving », il a décidé d’amener tout le monde à Los Angeles, raconte-t-il. James Spears aurait alors « viré une bonne partie de l’entourage de sa star » de fille.