Yoko Ono: «Je n'ai rien eu à voir avec la séparation des Beatles»

MEDIAS La veuve de John Lennon veut en finir avec les rumeurs affirmant que sa présence constante a accru les tensions entre les membres du groupe de Liverpool…

20 Minutes avec agences
— 
Yoko Ono à Chicago le 12 juin 2012
Yoko Ono à Chicago le 12 juin 2012 — Charles Rex Arbogast/AP/SIPA

Les raisons qui ont poussé les Beatles à se séparer en 1970 ont longtemps été l’objet de polémique entre fans et historiens. Et Yoko Ono, veuve du chanteur John Lennon, dans une interview accordée cette semaine au magazine people américain US Weekly, a choisi de balayer les rumeurs.

« Paul McCartney est un gars plutôt sympa »

A ceux qui affirment que sa présence constante au studio d’enregistrement a accru les tensions entre les quatre garçons dans le vent, cette dernière répond qu’elle n’est en rien responsable de la fin du groupe de Liverpool. « Je n’ai rien eu à voir avec la séparation des Beatles », insiste ainsi Yoko Ono, 83 ans, ajoutant même que « Paul McCartney est un gars plutôt sympa ».

 

 

Dans cet article intitulé 25 choses que vous ne savez pas sur moi, la veuve de John Lennon, assassiné en 1980 à New York (Etats-Unis) par Mark David Chapman, admet également que son mari « lui manque chaque jour ».

A noter que Yoko Ono, qui a sorti la semaine passée un album remix intitulé Yes, I’m a Witch Too (« Oui, je suis aussi une sorcière »), confie également n’avoir pas bu une seule goutte d’alcool depuis les années 1950.