Le prince William n'a travaillé que 100 heures depuis le début de l'année

TÊTE COURONNÉE Le prince William échappe souvent à ses obligations royales en raison de son job de pilote d'hélicoptère-ambulance, mais il n'aurait travaillé que 100 heures cette année...

V. J.
— 
Le Prince William entame son nouveau travail le 13 juillet 2015.
Le Prince William entame son nouveau travail le 13 juillet 2015. — Stefan Rousseau/AP/SIPA

« J’peux pas, j’ai hélicoptère. » Depuis le début de l’année, le prince William n’a honoré que deux obligations royales et dû décliner les autres en raison de son travail à la East Anglia Air Ambulance. Du moins, c’est ce qu’il dit, car selon ses collègues interrogés par le Sun, il n’aurait effecuté qu’une douzaine de vols pour un total de 100 heures. Mieux : « Au mois de décembre, on ne l’a pas vu du tout. »

C’est l’été dernier que le duc de Cambridge a rejoint l’organisme caritatif pour un job de pilote d'hélicoptère-ambulance à mi-temps (et bénévole), après avoir quitté la Royal Air Force en 2013 et s’être occupé de son fils George. Une reprise très médiatisée à l’époque. Motivé au départ, le prince se serait lassé. « Normalement, c’est quatre jours de travail, quatre jours de repos, expliquent ses collègues. Avec William, c’est surtout du repos. On est d’accord pour qu’il reçoive un traitement particulier, mais son comportement commence vraiment à agacer. On pense tous qu’il a envie d’arrêter. »

Mais le « scandale » pour la presse britannique, c’est surtout que le prince William utilise un peu trop son job comme excuse pour ne pas tenir ses engagements de tête couronnée et médiatique.