Maître Gims va obtenir la nationalité française

MUSIQUE Le rappeur congolais a indiqué que le gouvernement l'avait appelé à devenir français...

20 Minutes avec agence

— 

Maître Gims en 2013
Maître Gims en 2013 — PIERRE ANDRIEU / AFP

« Je le souhaite et ça ne saurait tarder. J’ai reçu un appel du gouvernement pour devenir français donc je vais y aller, ça y est », a annoncé Maître Gims à Laurent Delahousse, ce week-end sur France 2.

 

« Ça prend tellement de temps […]. Il y a tellement de démarches, de rendez-vous… », avait confié au Parisien Maître Gims. C’était en 2015, et le rappeur ajoutait alors ne pas vouloir baisser les bras, ni « renoncer ». Six mois plus tard, ce serait donc chose faite.

Aimé des Français sans en avoir la nationalité, un « paradoxe »

Né à Kinshasa (Zaïre, actuelle République démocratique du Congo) et arrivé en France en juillet 1988 à l’âge de deux ans et un jour, Gandhi Djuna alias Maître Gims est donc de nationalité congolaise.

Emboîtant le pas à Laurent Delahousse qui venait de préciser qu’il était l’un des chanteurs préférés des Français « sans en avoir pourtant la nationalité », Maître Gims a admis « le paradoxe ». Sa notoriété aurait ainsi pu appuyer sa demande de naturalisation, comme certains fans le sous-entendent sur les réseaux sociaux.