L'ex-femme de Jean-Luc Delarue veut faire annuler le mariage de l'animateur et Anissa Khelifi

JUSTICE Elisabeth Bost demande également que soit annulé le testament qui partage une fortune estimée à 22 millions d’euros entre son fils Jean et Anissa…

20 Minutes avec agence

— 

Arnaud Gachy, l'un des plus proches collaborateurs et ami de Jean-Luc Delarue, devrait devenir l'administrateur des biens légués à son fils Jean jusqu'à sa majorité, selon le testament, qui écarte expressément la mère de l'enfant, Elisabeth Bost, dont il était séparé depuis 2010.
Arnaud Gachy, l'un des plus proches collaborateurs et ami de Jean-Luc Delarue, devrait devenir l'administrateur des biens légués à son fils Jean jusqu'à sa majorité, selon le testament, qui écarte expressément la mère de l'enfant, Elisabeth Bost, dont il était séparé depuis 2010. — Franck Fife afp.com

Elisabeth Bost, l’ex-femme de Jean-Luc Delarue, demande l’annulation du mariage de l’animateur avec sa compagne Anissa Khelifi. Une union célébrée en mai 2012 à Belle-Île-en-Mer, trois mois avant le décès de Jean-Luc Delarue d’un cancer de l’estomac.

>> A lire aussi : La succession de Jean-Luc Delarue compliquée et son héritage convoité

L’annulation du pacs datant du printemps 2012 également demandée

Dans une même assignation, qui sera examinée par le tribunal de grande instance de Paris le 9 février prochain, Elisabeth Bost demande également, selon Le Point, l’annulation du pacs conclu entre Jean-Luc et Anissa au printemps 2012.

L’animatrice de D8 souhaite également que soit annulé le testament qui faisait d’Anissa son héritière à 50 %, l’autre partie de son patrimoine étant dévolue à Jean, le fils qu’il a eu avec Elisabeth Bost et aujourd’hui âgé de 9 ans.

Un héritage qui se monterait à 22 millions d’euros

Selon Elisabeth Bost, Jean-Luc Delarue, affaibli par son cancer, aurait été influencé par Anissa qui l’aurait forcé à signer ces documents officiels. De son côté, la partie adverse dénonce un « harcèlement judiciaire » et rappelle que le couple se connaissait depuis 2008 et qu’il ne s’agit donc pas ici d’un mariage arrangé.

Pour rappel, l’héritage de Jean-Luc Delarue se monterait à 22 millions d’euros, après la vente récente de la société Réservoir Prod au groupe Lagardère (14 millions). Selon les dernières volontés de Delarue, Anissa et Jean toucheraient ainsi 11 millions chacun. Mais le clan Bost estime que Jean est lésé en raison des 45 % de frais de succession que celui-ci doit payer sur sa part, contrairement à Anissa Khelifi.