Jean-Marie Le Pen attaque en justice le danseur Brahim Zaibat pour un selfie moqueur

JUSTICE Il réclamerait 50.000 euros à l'ancien compagnon de Madonna...

M.C.

— 

Capture d'écran d'un post Instagram de Brahim Zaibat où celui-ci apparaît avec Jean-Marie Le Pen.
Capture d'écran d'un post Instagram de Brahim Zaibat où celui-ci apparaît avec Jean-Marie Le Pen. — Instagram/Brahim Zaibat

Irrité par un selfie, Jean-Marie Le Pen attaque en justice le danseur Brahim Zaibat. L’ancien président du Front national, selon qui la publication aurait nui aux performances du parti aux élections régionales, réclamerait 50.000 euros à l’ancien compagnon de Madonna, rapporte le magazine Public.

 

Mettez les KO demain en allant tous voter. Pour préserver notre France fraternelle!!!! #jadoreça

Une photo publiée par Brahim Zaibat (@brahimzaibat) le 12 Déc. 2015 à 7h52 PST

 

Le 12 décembre dernier, veille du second tour des élections régionales, l’artiste français avait posté sur les réseaux sociaux un selfie pris dans un avion où il était assis, tout sourire, derrière un Jean-Marie Le Pen endormi, légendé ainsi : « Mettez-les KO demain en allant tous voter. Pour préserver notre France fraternelle !!!!! ».

Le nom de Madonna cité

L’ancien président du Front national, que la publication n’a visiblement pas fait rire, réclamerait au danseur 50.000 euros selon Public, arguant que cette photo avait nui à son image et contribué à la défaite du parti. Il demanderait également à l’ancien participant à Danse avec les stars de publier un message d’excuses sur les réseaux sociaux, réclamant 10.000 euros par jour tant que Brahim Zaibat ne se serait pas exécuté.

Selon Public, le danseur n’aurait pas apprécié que le nom de Madonna, dont il est séparé depuis 2013, apparaisse sur le courrier de l’avocat de Jean-Marie Le Pen. La star américaine serait d'ailleurs disposée à mener une action en justice contre le père de Marine Le Pen, toujours d’après les informations du magazine people.