Miss France: Marine Lorphelin en stage dans un hôpital de Tahiti

SANTE L'ancienne reine de beauté est étudiante en quatrième année de médecine...

20 Minutes avec agence

— 

Marine Lorphelin, Miss France 2013, sur le plateau du «Grand Journal», le 11 décembre. 
 
Marine Lorphelin, Miss France 2013, sur le plateau du «Grand Journal», le 11 décembre.    — THOMAS SAMSON / AFP
Miss France 2013 a posé ses valises en Polynésie française, à Tahiti, pour six semaines, sans oublier d’emporter son compagnon, Christophe, révèle le site de Tahiti Nui Télévision.. A 22 ans, la jeune femme étudiante en quatrième année de médecine, y suit un stage aux urgences du centre hospitalier de Taaone, à Pirae.
 

L’île a une « affection particulière pour les Miss »

« J’ai eu la chance de découvrir la Polynésie il y a un an et demi environ et j’avais fait un petit passage aux urgences pour l’anecdote… J’ai découvert l’hôpital qui est plutôt moderne, avec des services intéressants. A cette époque, je me suis dit pourquoi pas, si j’ai envie de revenir en Polynésie, faire d’une pierre deux coups et faire un stage en même temps », a confié au micro de la chaine polynésienne celle qui fut également la première dauphine de Miss Monde 2013.

Depuis son arrivée sur l’île, Marine Lorphelin ne cesse de nourrir ses comptes Facebook, Twitter et Instagram de splendides photos des paysages polynésiens. Sans oublier, au passage, de remercier les Polynésiens pour leur hospitalité et leur « affection particulière pour les Miss ».

 

« On m’a reconnue à Carrefour alors que j’étais en tenue de sport »

« En France je suis reconnue, appréciée, mais pas autant qu’ici. (…) On m’a reconnue à Carrefour alors que j’étais en tenue de sport. Au naturel, avec mes lunettes, il y a aussi quelques patients qui m’ont reconnue », raconte encore l’ancienne reine de beauté.

L’ex-Miss a aussi découvert que le culte que la Polynésie voue à ses miss, qui sont « vraiment les reines de l’île ». Ici, Miss Polynésie « fait toutes les pubs, elle est vraiment mise en avant, vraiment appréciée. C’est différent de la Métropole », ajoute Marine Lorphelin qui, ce dimanche, a donné quelques conseils beauté sur le plateau de Polynésie 1ère.