Selena Gomez révèle avoir subi une chimiothérapie

PEOPLE La chanteuse a confié à « Billboard » avoir dû se mettre en retrait de la scène en 2014 le temps de guérir d’un lupus…

F.R.

— 

Selena Gomez, sur la scène des American Music Awards, à Los Angeles, le 23 novembre 2014.
Selena Gomez, sur la scène des American Music Awards, à Los Angeles, le 23 novembre 2014. — Matt Sayles/AP/SIPA

Selena Gomez s’est tenue en retrait de la scène médiatique une bonne partie de l’année 2014. La chanteuse américaine de 23 ans a confié, pour la première fois, les raisons de cette absence, lors d’une interview accordée au magazine Billboard.

>> A lire aussi : Selena Gomez défie la mort et l’industrie du disque

« On m’a diagnostiqué un lupus et j’ai dû recourir à une chimiothérapie. (…) J’aurais pu faire un accident vasculaire cérébral [AVC] », a affirmé celle qui fut longtemps une égérie Disney.

Rumeurs

Une révélation censée faire taire les mauvaises langues qui, à l’époque, ont propagé diverses rumeurs, dont une addiction à la drogue. « Je voulais tellement dire : "Les gars, vous n’avez aucune idée [de ce que je traverse]. Je suis en chimiothérapie. Vous êtes des trous du c..". Je me suis mise à l’écart avant de retrouver ma confiance en moi et de me sentir bien », ajoute Selena Gomez.

Au regard de ce récit, le titre de son nouvel album, qui sort ce vendredi, prend tout son sens. Il s’appelle Revival. En français : « renouveau ».