En cavale, le rappeur Lacrim joue les stars dans une boîte de nuit de Rabat

JUSTICE Un photographe de l'AFP a pris plusieurs clichés de l'artiste...

20 Minutes avec agence

— 

Le rappeur Lacrim
Le rappeur Lacrim — PIERRE ANDRIEU / AFP

Lacrim, qui, en mai dernier, promettait qu’il se rendrait prochainement aux autorités, court toujours. Le rappeur, qui avait quitté la France au mois de mars pour éviter de purger sa peine se faisait alors des plus discrets.

« Je vais le faire. De toute façon je ne suis pas là pour la défier la justice »

« J’ai un album en cours. Je peux pas lâcher ce truc là (…) J’ai un album à faire, j’ai une vie familiale, j’ai des choses qui arrivent dans ma vie. Je ne peux pas me permettre de passer à côté de ça. Dans 20 ans, c’est des choses qui se rattrapent pas, ça » déclarait-il lors d’une interview accordée à Mouloud Achour en mai. Il ajoutait : « Je vais le faire. De toute façon je ne suis pas là pour la défier la justice (…) je vais y aller, je suis obligé. »

 

Une période aujourd’hui révolue puisque l’artiste a été aperçu par un photographe de l’AFP ce samedi 3 octobre, rapporte Le Parisien.

Le rappeur se rendait ce soir-là dans une boîte de nuit de Rabat (Maroc) pour interpréter quelques-uns de ses morceaux. Reste à savoir si ce petit passage dans la lumière ne lui sera pas préjudiciable par la suite.