Les fans désespérés par Tony Parker et Eva Longoria

E. D. avec Catherine Fournier

— 

Le basketteur français Tony Parker et l'actrice américaine Eva Longoria ont été hués par leurs fans samedi à Paris, dépités de n'avoir rien vu de leur mariage religieux, tout ayant été mis en oeuvre pour préserver l'exclusivité accordée par le couple à un magazine people.
Le basketteur français Tony Parker et l'actrice américaine Eva Longoria ont été hués par leurs fans samedi à Paris, dépités de n'avoir rien vu de leur mariage religieux, tout ayant été mis en oeuvre pour préserver l'exclusivité accordée par le couple à un magazine people. — Stéphane de Sakutin AFP
Après le très discret mariage civil de Tony Parker et Eva Longoria, ce vendredi, à Paris, plusieurs centaine de fans et de passants comptaient sur l'actrice et du joueur de basket pour faire une apparition remarquée.

Peine perdue : un peu avant 15h, alors que les préparatifs se précisent, un drap noir est installé devant l'entrée principale de l'église. Lucette est venue spécialement de Clamart pour voir les deux stars: «Je suis déçue, et puis un drap noir pour un mariage, c'est minable, ça fait mortuaire.»

Robe top secrète

Les mariés du 7/7/7 ont pourtant une autre raison que leur pudeur de se cacher des badauds et des photographes: ils ont vendu l'exclusivité de leurs noces pour 2 millions de dollars ! Seule l'équipe de OK! aurait le droit de photographier la robe de mariée, ce qui laisse peu de chances d'apercevoir la mini-bombe latino et sa bague aux 27 diamants.

Mais les fans s'en fichent et espèrent bien voir «au moins une Desperate Housewife». Pour la première fois depuis des jours il fait chaud à Paris et ils se tartinent de crème en surveillant les Mercedes break.

Deux étudiantes assurent qu'Eva Longoria est passée en jogging. Elle se serait habillée dans l'église avec ses demoiselles d'honneur en début d'après-midi.

Carillon

A 16h, les cloches sonnent en carillon. Dans la foule, une religieuse et deux personnes âgées espèrent voir «une belle mariée». «Tu crois que Sarko va venir?», ironisent deux jeunes à côté. Les voitures sont entrées directement dans la cour du cloître, pas l'ombre d'un people. Ah si ! L'équipe de basket de TP est passée avec Thierry Henry, ou alors ce sont ses neuf témoins ? On s'y perd à force...

Quand trois grand bus rouges arrivent, la foule s'émeut un peu, tentant d'apercevoir les visages des invités. Mais on ne verra que les talons aiguilles toucher le trottoir, les noceurs sont dissimulés par le drap noir. Sifflés et railleries. « C'est le public qui les fait et ils ne daignent même pas se montrer», lance un déçu. On chuchotte le nom de Teri Hatcher, star des «Desperate». «Tu la vois, tu la vois?; lance un fils à sa mère. «Je vois un parapluie», répond-elle.

Soudain, les cris fusent, on dirait que c'est Eva, là-bas. Mais personne n'est vraiment sûr. La messe commence à l'intérieur de l'église. Une heure plus tard, même scénario. Seule Felicity Huffman —Lynette– , habillée en bleue, se fend d'un coucou à la foule. Sur un balcon, des habitants crient en voyant les stars par dessus les paravents et narguent les badauds. A leurs côtés, quelques photographes ajustent leurs zooms. On dit que les balcons de la place du Louvre se sont loués à prix d'or. Une rolls reste dans l'enceinte de l'église. Les badauds trainent, espèrent encore. Des parapluies ouverts dissimulent les invités qui pénètrent dans le véhicule. Certains fans sont contents, ils trouvent qu'ils ont vu quelque chose. D'autres pestent: «Ils n'ont pas respecter les Français. Pourquoi venir se marier à Paris, si c'est pour se cacher? Nous ne sommes qu'un décor?» Malgré tout OK! a réussi à préserver son exclusivité à deux millions de dollars.
Soirée privée hier au Cristal Room Baccarat. Les Parker ont reçu leurs amis VIP. Parmi eux, l'actrice Jessica Alba. et au moins deux Desperate : Felicity Huffman et Nicolette Sheridan. Mais siii, vous savez : Eddie, la plus vipère des blondes de Wisteria Lane.