Guy Bedos confie qu'il est «fauché» et n'a «plus un rond à la banque»

PEOPLE Dans un livre à paraître le 14 septembre, l’humoriste retraité dit avoir vendu sa maison en Corse « pour survivre »…

C.W.

— 

Guy Bedos sur le plateau de «Vivement Dimanche» en septembre 2014
Guy Bedos sur le plateau de «Vivement Dimanche» en septembre 2014 — PJB/SIPA

Fauché comme les blés. Dans Je me souviendrai de tout, un livre qui paraîtra le lundi 14 septembre chez Fayard, Guy Bedos fait d’étonnantes révélations sur sa vie de retraité. L’humoriste serait notamment ruiné.

Dans cet ouvrage plutôt intime, l’homme âgé de 81 ans dresse un triste bilan de sa vie de retraité. Comme le rapporte le JDD, Guy Bedos se livre entre autres sur sa situation financière : « Fauché. Plus un rond à la banque. Tout dépensé. Six mois après avoir mis un terme à ma carrière de show-man, des salles pleines à craquer depuis cinquante ans, forcé de vendre ma maison corse pour survivre. »

Empêtré dans le procès Morano

En plus des soucis pécuniaires, l’humoriste doit également se débattre avec la justice, notamment sur les insultes proférées envers Nadine Morano. Il aurait insulté l’ancienne ministre de « conne » et de « salope » lors d’un spectacle à Toul, et est actuellement jugé pour « injures publiques envers un corps constitué, un fonctionnaire, une personne dépositaire de l’autorité publique ou un citoyen chargé d’un service public ». Bref, un début de retraite quelque peu tourmenté pour Guy Bedos.