Raya, le site de rencontre des gens riches et célèbres

PEOPLE S’y retrouvent notamment Moby, Kelly Osbourne et Patrick Schwarzenegger…

C.W.

— 

Kelly Osbourne à New-York en juin 2015
Kelly Osbourne à New-York en juin 2015 — Clint Spaulding/AP/SIPA

Le beau monde ne se mélange pas au peuple et ne drague pas sur Tinder. Désormais, starlettes et célébrités en tout genre peuvent trouver l’amour sur Raya, un site de rencontre spécialisé dans les gens riches et célèbres.

Tinder lance des profils vérifiés pour les célébrités

Moby, Patrick Schwarzenegger et Kelly Osbourne

Comme le révèle Alice Hines, une journaliste du New York Times qui a réussi à infiltrer le réseau, Raya a déjà attiré quelques célébrités. Ouvert depuis mars dernier, le site de rencontre compte entre autres Patrick, le fils d’Arnold Schwarzenegger, Kelly, la fils d’Ozzy Osbourne, ou encore l’artiste Moby. Mais pas seulement, une pléthore de starlettes, play-boys, mannequins, acteurs en devenir – ou non —, influenceurs, peuple le réseau constitué de ces célibataires « célèbres » et exigeants.

Une seule exigence : la popularité

Pour intégrer Raya et flirter durant des heures avec des « beautiful people », il ne suffit pas seulement de montrer patte blanche. Et pour cela le critère principal se résume en un mot : popularité. Chaque candidat est alors scruté grâce à un algorithme et un comité de décision qui estiment l’influence du compte Instagram de la personne, ceux qui la recommandent, ou encore si elle est liée à d’autres membres du réseau Raya. Bref, si vous ne comptez pas plus de 50 followers sur Instagram, passez votre chemin.

Pour vivre heureux, vivons cachés

Enfin, au-delà de la cote de popularité, Raya mise également sur la confidentialité. Interdiction formelle de faire une copie d’écran et de diffuser les portraits de vos cibles sur la toile, il vous en coûterait d’être bannis sur le champ. On flirte, on drague certes, mais ça ne doit pas sortir du cercle. Motus et bouche cousue.