Dr Dre répond aux accusations de maltraitances: «J’ai commis d’horribles erreurs»

PEOPLE Le rappeur, qui vient de sortir son premier album depuis 16 ans, fait la couverture du prochain numéro de « Rolling Stone » et se confie au magazine…

A.G.

— 

Dr Dre à Los Angeles, le 10 août 2015.
Dr Dre à Los Angeles, le 10 août 2015. — John Salangsang/AP/SIPA

De retour sur le devant de la scène après seize ans d’absence, Dr Dre a accepté de se confier. A la une du prochain numéro du magazine Rolling Stone, le rappeur a répondu à des accusations d’agression et de maltraitance qu’il traîne derrière lui depuis de nombreuses années.

Dans un aperçu de l’interview accordée au magazine, le musicien est notamment revenu sur un incident survenu en 1991 : il avait été accusé d’avoir agressé une journaliste télé aux Etats-Unis. Il a aussi été confronté aux accusations de son ex-copine Michel’le, qui affirme que le rappeur la maltraitait dans les années 1990. « J’ai commis des putains d’erreurs horribles dans ma vie. J’étais jeune, putain de stupide, a-t-il déclaré. Je dirais que toutes les allégations ne sont pas vraies – certaines d’entre elles le sont. Elles font partie des choses que j’aimerais pouvoir effacer du passé. C’était vraiment dégueulasse. Mais j’ai payé pour ces erreurs et il n’y a pas moyen qu’une autre erreur comme celle-ci se reproduise. »

Dr Dre a indiqué souffrir de « phobie sociale ». Il rigole : « Je n’aime pas être sous les projecteurs, alors j’ai fait un choix de carrière très étrange. » « C’est pour cette raison, explique-t-il, que personne ne sait rien à mon sujet. »