Miley Cyrus et Taylor Swift : c'est le clash !

MUSIQUE Dans un entretien à « Marie Claire », Miley Cyrus s’en prend à Taylor Swift et à la violence de son clip « Bad Blood »…

Do.Ba.

— 

Miley Cyrus brandissant le mot LOVE (amour), lors du gala de l'AMFAR en juin 2015
Miley Cyrus brandissant le mot LOVE (amour), lors du gala de l'AMFAR en juin 2015 — SIPANY/SIPA

Les clans n’en finissent pas de se former, dans les hautes sphères de la pop. Parce que, oui, il faut choisir son camp. Et, dans ce jeu (de chaises) musical (es), aussi violent que dans une cour d’école, où les charts remplacent les notes, Taylor Swift fait figure de meilleure de la classe et chouchoute du prof (l’industrie).

Du coup, ça agace. Comme Miley Cyrus, qui a fini de jouer la vierge effarouchée depuis qu’elle a quitté le costume d’Hanna Montana. Dans un entretien donné à Marie-Claire, la chanteuse et twerkeuse en chef a donné son avis sur Bad Blood, le clip de Taylor Swift, diffusé lors des Billboard Music Awards.

Les seins moins dangereux que des guns

Le casting y réunissait toutes les amies du show business de la chanteuse. Nul besoin de dire que Miley Cyrus n’y était pas. « Je n’ai pas compris le truc, la violence, la revanche… Et c’est ça qui serait être le bon exemple ? Pourquoi moi, je serais un mauvais exemple ? Parce que je montre mes seins ? Je ne comprends pas ! », a lancé l’interprète de Wrecking Ball.

« Je ne suis pas sûre que des seins soient pires que des flingues », glisse-t-elle encore dans cette interview franche du collier, où elle balance sur l’industrie musicale et ses vicissitudes. Bref, Miley Cyrus n’est pas #teamTaylor. Et c’est Katy Perry, ennemie de T. Swift, qui doit être contente. La star de Bad Blood, en tournée avec plein d’invités comme le rappeur qui buzze Fetty Wap, n’a, elle, pas réagi.