Nabilla renvoyée en correctionnel pour violences volontaires aggravées contre Thomas Vergara

JUSTICE L’ex-chroniqueuse de « Touche pas à mon poste » risque d’attendre son procès en prison…

A.D. avec AFP
— 
Nabilla Benattia, le 28 septembre 2013 à Paris
Nabilla Benattia, le 28 septembre 2013 à Paris — Miguel Medina AFP

La starlette de la téléréalité Nabilla Benattia est soupçonnée d’avoir poignardé son compagnon, Thomas Vergara, en novembre dernier. L’ex-chroniqueuse Touche pas à mon poste est renvoyée devant le tribunal correctionnel de Nanterre (Hauts-de-Seine) pour violences volontaires aggravées. Son procès devrait s’ouvrir entre fin 2015 et 2016.

« L’intention homicide n’a pas été retenue » par les juges dans leur ordonnance rendue jeudi, a ajouté le parquet. La qualification de « violences aggravées » a été retenue car Nabilla « était la concubine de la victime » et qu’il s’agit de « violences avec armes », a-t-on précisé.

Une altercation au cinéma

Nabilla Bénattia risque d’attendre son procès en prison. En théorie, elle et Thomas Vergara n’ont pas le droit d’entrer en contact. Or, Thomas Vergara fait l’objet d’une enquête pour violence volontaire sans ITT, concernant une altercation à la sortie d’un cinéma d’Aix-en-Provence.

Il avait alors affirmé que ce n’était pas la starlette qui l’accompagnait au cinéma le Cézanne. Les enregistrements des caméras de surveillance du cinéma avaient cependant attesté du contraire.

Thomas Vergara devait être à nouveau entendu par les policiers ce jeudi 30 juillet. L’avocate de Nabilla, Me Christian Saint-Palais, contactée par plusieurs médias, s’était refusée à tous commentaires.