Festival de Cannes: «La Grande Bouffe» de Mika et Salma Hayek... «Virginité» pour Gilles Jacob et «coït» pour Pierre Lescure…

FIL DES STARS Retrouvez toute l'actualité des stars à Cannes sur 20 Minutes...

Anne Demoulin

— 

Les derniers préparatifs de la 68e édition du Festival de Cannes.
Les derniers préparatifs de la 68e édition du Festival de Cannes. — COLLET GUILLAUME/SIPA

Mercredi 13 mai 2015

La «virginité» de Gilles Jacob

Pendant plus de trente-cinq ans, Gilles Jacob a présidé le Festival de Cannes, mais il n’a jamais monté les fameuses marches. «Nous sommes les organisateurs, nous ne sommes pas des vedettes, nous devons rester dans l’ombre, donc on passe par l’entrée de secours», a-t-il expliqué dans l'émission A l'Affiche mardi sur France 24. «Cette année, je vais aller à Cannes en totale virginité pour ce qui concerne les films. Mais je suis content de rencontrer les amis que j’ai là-bas, notamment les amis étrangers», a-t-il poursuivi. L’occasion de gravir les marches pour la première fois, non?

Le «coït» de Pierre Lescure

Le nouveau patron de Cannes est également l’ancien PDG de Canal+. Pierre Lescure est revenu dans une interview accordée à l’AFP sur les relations entre le Festival et la chaîne cryptée, il parle aujourd'hui d'une «relation intime, imbriquée, presque en coït permanent». Et ininterrompu: cette année encore, le plateau du Grand Journal s’installe sur La Croisette.

Sophie Marceau, Jake Gyllenhaal et Guillermo Del Toro logent au Majestic

Palace le plus proche du Palais des festivals, le Majestic accueille ce mercredi le cocktail du jury. Trois de ses membres, Sophie Marceau, Jake Gyllenhaal et Guillermo Del Toro, y logeront toute la quinzaine. Tout comme Isabella Rosselini, la présidente du jury Un certain regard, Ian Somerhalder, le héros de Vampire Diaries et l’égérie des parfums Azzaro, et Catherine Deneuve, une habituée des lieux, paraît-il.

«La Grande Bouffe» de Mika et Salma Hayek

Mika a monté les marches pour la première fois à Cannes en 2014 pour assister à la première du film Saint Laurent. Invité par Auféminin à décrypter la grand-messe du cinéma mardi, il confie: «Tout le monde doit arriver en voiture, même s'il n'y a que quelques mètres à parcourir depuis l'hôtel. Mais il y a un trafic de dingue! L'année dernière, je suis resté coincé cinquante minutes dans une voiture avec Salma Hayek, on a attendu dans un parking et on parlait de pâtes et de sauce tomate.» Parés pour un remake du film de Marco Ferreri couronné par la Palme d'or en 1973!