Fichage d'élèves à Béziers: Malika Ménard, l’ex-Miss France, répond à Robert, le maire

POLEMIQUE La polémique lancée par le maire de Béziers, portant le même patronyme que Malika, a fait réagir la reine de beauté...

Anne Demoulin

— 

Malika Menard est élue Miss France 2010, le 5 décembre 2009.
Malika Menard est élue Miss France 2010, le 5 décembre 2009. — LIONEL CIRONNEAU/AP/SIPA

«Je suis fière de mon nom de famille et désolée qu'il m'associe à Robert Ménard avec qui je ne peux définitivement partager rien d'autre». Une réponse en beauté pour la reine de beauté. En 2010, lorsque Malika Ménard avait été élue Miss France, la polémique autour de son prénom d’origine maghrébine avait enflé. Ce mardi, Robert Ménard, le maire de Béziers a déclaré dans l’émission Mots Croisés se servir des prénoms pour établir des statistiques sur les confessions religieuses des élèves de sa commune.

«Fière de toutes ses racines, sans exception»

Interpellée sur Twitter à cause de son nom de famille, la reine de beauté a répliqué ce mercredi sur son site et sur les réseaux sociaux. Malika Ménard s’y définit comme une «femme libre, amoureuse de son pays, de sa diversité ethnique et religieuse, et fière de toutes ses racines, sans exception». Un message explicite.