«Produire, c’est révéler ce qui est caché»

© 20 minutes

— 

Frédéric Rebet refuse l’étiquette de découvreur de talents. « J’aide surtout les artistes à prendre confiance en eux. Et à cultiver leurs défauts ! » Directeur général de Naïve, la maison de disques de Carla Bruni, des White Stripes ou de Mirwais, cet homme est à l’image de son label : disponible et discret. « Maintenant que Naïve navigue entre quarante pays, on est toujours débordé. Je m’oblige à préserver une écoute, une attention aux artistes. C’est le minimum, non ? » Très sollicité, il évite les marques d’intérêt trop prononcées, pour ne pas décevoir. « Chacun de mes silences pourrait être perçu comme un abandon. » L’exposition à tout prix ne l’intéresse pas, la médiatisation à outrance non plus. « Les émissions de télé valorisent les attributs saillants des chanteurs : leur physique, leur voix, leur style à la mode. C’est terrifiant et ça n’a aucun sens à long terme. » C’est en anticipant les modes que Naïve a patiemment construit son catalogue, à l’écoute des « décalés ». Mirwais en est l’un des symboles. Poussé par Naïve à aller jusqu’au bout de mélodies électros très « pointues », il accroche l’oreille de Madonna, qui décèle en lui un vrai talent de song writer. Ces deux-là composeront ensemble la BO du dernier James Bond. « A la sortie du film, Naïve a été assailli de demandes. Les stars américaines voulaient toutes une chanson de Mirwais. » Réponse du label : soyez curieux et vous dénicherez « votre » Mirwais à vous... « Un grand, souligne Frédéric Rebet, c’est un artiste qui va jouer ou chanter juste. C’est cette justesse que je traque. » Son rôle ? Trouver la cadence en accompagnant les talents. Dans un pas de deux réussi, impossible de dire qui, de l’artiste ou du label, mène la danse, tant l’alchimie est délicate. « Parfois, il faut juste oser ne rien faire. » Carla Bruni en sait quelque chose, à qui l’on proposa de garder ses guitares, parfois maladroites mais si touchantes. « Produire, ça veut dire révéler ce qui est caché. » Cela peut prendre du temps, mais il suffit d’être attentif et patient. Claire Germouty