Paris Hilton, de sa voiture à la taule !

©2007 20 minutes

— 

Oubliés Saint-Tropez, Ibiza ou Saint-Barth, l'héritière va passer une partie de l'été sous les verrous ! Vendredi, à l'issue d'une audience de trois heures dans un tribunal californien, le juge Michael Sauer a suivi les réquisitions du parquet et condamné Paris Hilton à quarante-cinq jours de prison ferme pour avoir violé les termes d'une mise à l'épreuve en conduisant sans permis.

Flash-back sur une condamnation ultra-médiatique : le 7 septembre dernier, la blonde platine est arrêtée au volant de son bolide à Hollywood. Ses pupilles sont dilatées et son haleine fétide. Paris plaide coupable de conduite en état d'ivresse et le juge lui inflige une mise à l'épreuve de trois ans, l'obligation de suivre un programme d'éducation sur les abus de l'alcool ainsi qu'une amende de 1 500 dollars. Mais la gosse de riche n'est pas fille à se laisser dicter la loi... même par un juge assermenté.

Le 15 janvier, la bombe de 26 ans se fait de nouveau interpeller par la police. L'agent l'informe qu'elle n'a pas le droit de conduire, sans toutefois lui dresser de PV. Rebelote le 27 février. Cette fois, Paris roule trop vite avec les phares éteints en pleine nuit. La provocation de trop aux yeux de la justice ! La starlette a désormais rendez-vous le 5 juin à la prison pour femmes de Lynwood, près de L.A. pour purger sa peine. Elle sera incarcérée dans une cellule individuelle pour garantir sa sécurité. Mais une question demeure : la bimbo restera-t-elle sexy dans sa tenue de détenue ?

audience Avant sa condamnation, Paris a déclaré : « Je suis désolée et je ne l'ai vraiment pas fait exprès ! Je vais faire attention à tout maintenant. »