Maxime Musqua: «Depuis que j’ai laissé pousser mes cheveux, les filles ne partent plus en courant»

INTERVIEW A l’occasion du lancement du sondage «100 mecs à adopter», le gagnant de l’édition 2014 nous explique comment l'emporter…

Propos recueillis par Audrey Chauvet

— 

Maxime Musqua, le 11 mars 2015 à la rédaction de 20 Minutes.
Maxime Musqua, le 11 mars 2015 à la rédaction de 20 Minutes. — C.Gonthier/20Minutes

Il est arrivé en tête, loin devant David Beckham, Camille Lacourt ou Jared Leto. Le mec que toutes les filles voulaient adopter en 2014, c’était Maxime Musqua. Depuis ce lundi, le sondage lancé par le site de rencontres Adopte un mec est relancé: qui, parmi les 500 beaux gosses listés, sera élu «Mec à adopter» de l’année 2015? L’ex-chroniqueur du Petit journal de Canal+ donne quelques tuyaux aux prétendants de l’année.

D’après vous, qu’est-ce qui vous a valu de remporter les suffrages des internautes en 2014?

Un bug informatique, ou peut-être mes bouclettes. Depuis que j’ai laissé pousser mes cheveux, j’ai trouvé du travail et les filles ne partent plus en courant quand j’arrive. Quand j’étais petit on m’appelait cul de bouteille, j’avais des grosses lunettes, c’était mon frère le beau gosse.

C’est un atout pour séduire d’être le gagnant du sondage Adopte un mec?

Non, car les seules remarques qui m’ont été faites par mes collègues, c’était pour se moquer de moi! Les nanas avec qui je bossais ont bien rigolé.

Quel conseil donneriez-vous aux prétendants au titre 2015?

D’utiliser du shampooing ultra-doux cheveux secs et frisés. Deux noisettes après la douche et tu laisses sécher à l’air libre. Seul inconvénient, si tu as un scooter, t’es dans la merde. Le casque risque de te donner l’air d’avoir des poils de pubis sur la tête.

Si tu devais voter pour un garçon, lequel te ferait craquer?

Je ne suis pas fan du concept de mec idéal. C’est comme les gens qui cherchent le meilleur burger de Paris, ça n’existe pas car tous les goûts sont dans la nature. Chaque garçon a quelque chose. Je suggère d'arrêter ce sondage, et que je reste le dernier mec idéal...

Conchita Wurst entre dans la sélection cette année, vous voteriez pour elle?

Pourquoi pas. Nous avons des points communs: la barbe, on entretient bien nos cheveux, on est sensibles. Peut-être que cette année elle va gagner le sondage Adopte un mec et moi l’Eurovision.

Vous avez déjà testé les sites de rencontre?

Je ne saurais pas écrire une annonce, je serais incapable d’écrire une phrase accrocheuse. J’y ai joué sur le téléphone d’un copain mais ça va trop vite. Tu fais apparaître et disparaître de ta vie des gens en une seconde alors que ce sont peut-être des gens trop cools. Par exemple, si je vois Conchita Wurst sur un site de rencontre, je la zapperai sans doute, alors que si je la croise en soirée, je vais lui offrir un verre et sûrement passer une trop bonne soirée!

Qu’est-ce qu’il faut faire pour vous séduire?

Pas grand-chose, car je vois flou.Il faut qu’elle soit charmante, drôle, passionnée et qu’elle ait les mêmes valeurs morales que ma maman [20 Minutes essaie de joindre la maman de Maxime Musqua, on vous tient au courant].

Et si  vous deviez voter pour une fille connue pour un sondage «Adopte une meuf»?

Jennifer Lawrence. Un jour j’étais à 20 mètres d’elle, elle était de dos…

Et pourquoi vous n’avez-vous pas tenté votre chance?

Parce qu’il y avait une grosse barrière entre elle et moi.

Professionnellement, que faites-vous en ce moment?

Quand j’étais au Petit journal, j’avais cette petite frustration de devoir trouver des idées en vitesse, tourner en speed et monter à la vitesse de la lumière. Là, je travaille sur un programme où j’aurai le temps de tout faire comme il faut. Je ne donne pas plus d’informations pour l’instant, mais je suis très excité et j’espère que les gens qui aiment ce que je fais seront contents aussi.